Webzine musical sans frontière

bannière du média/webzine Le Sac à Son
équipe sac à son

Nos Sunday Morning 2022

By La Redac’son

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


La Playlist YouTube

Cliquez sur le logo pour écouter la Playlist sur Spotify ou Deezer


Temps de lecture : 2 min


Ça va faire 5 ans que le webzine existe et que nous partageons avec vous notre passion de la musique et nos coups de cœur. Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre et à nous faire confiance. C’est pour nous la plus belle des récompenses.

Vous aimez Le Sac à Son, notre état d’esprit, notre groove sans frontière? Alors soutenez l’association Le Sac à Son en adhérant. Vous partagez nos valeurs, notre passion de la musique alors rejoignez-nous dans l’aventure. Aidez-nous à concrétiser nos projets, à faire de nos vies une fête de la musique 🌈.

Vous êtes le moteur, l’énergie du Sac à Son !

OU

Propulsé par HelloAsso

De la part de toute l’équipe Le Sac à Son, nous vous souhaitons de passer de belles fêtes de fin d’année. Profitez bien et prenez soin de vous et des autres et bien sûr que votre vie soit fête ⚡️ !

« Patrick Watson est un artiste authentique et sincère musicalement. Son dernier album nous le prouve encore une fois. Better in the Shade est d’une puissance et d’une justesse mélodique fantastique. Il nous pousse à l’introspection douce et bienveillante de nous-même. Le Montréalais a le pouvoir incroyable et rare : celui de réveiller nos cœurs endormis« 

Extrait article de Aïna: Patrick Watson, douceur d’Avril

« The Wooden Wolf, c’est Alex Keiling, originaire de St-Pierre & Miquelon, installé en Alsace. Il est auteur, compositeur, chanteur, guitariste, multi-instrumentiste, évoluant dans un registre folk.(…)L’album n’est pas vraiment si lo-fi que ça finalement, le son est organique, doux, chaud. Les arrangements sont délicats. Des touches subtiles de basse, cordes, batterie, de chœurs s’invitent parfois.

Extrait article de Jerome: The Wooden Wolf, folk de nuit

pochette article : widowspeak

« Widowspeak est le genre de groupe dont on ne peut que tomber en amour. The Jacket est un album délicieux. Les New-yorkais nous ont touchés en plein cœur avec leurs mélodies rêveuses. La voix suave et enivrante de Molly s’harmonise parfaitement avec la musique de Thomas. C’est un duo d’une authenticité bouleversante que l’on est content d’avoir croisé sur notre route.« 

Extrait article de Aïna: Widowspeak, folk délicieuse

« Secoué, touché, ému par la musique d’Emily Wells dans son dernier album, Regards to the End, sorti le 25 Février 2022 sur Thesis & Instinct (son propre label). Emily est chanteuse, compositrice, multi-instrumentiste (violoniste de formation) et vidéaste. Son univers est riche, du folk, du rap à ses débuts, et toujours un mélange de sonorités électro et organiques (voix, cordes, vents, percussions). Le tout pour porter des textes forts. »

Extrait article de Jerome: Emily Wells, électrochoc

« Kevin Morby nous livre une œuvre bouleversante et authentique. On est touché par la sincérité de son interprétation sur chaque morceau. C’est une qualité rare que l’on admire chez lui. This is a Photograph marque un tournant dans sa composition musicale. Riche d’harmonies et d’arrangements instrumentaux, le Texan nous inonde de sa puissance mélodique. Si vous cherchez un lieu d’apaisement et de douceur : plongez-y les yeux fermés, le cœur ouvert.« 

Extrait article de Aïna: Kevin morby fait ce qui lui plait en mai

« Le groupe Principles of Joy a sorti fin 2021 un excellent album de Soul made in 9-3 sur le label de Montreuil Q-Sounds Recording. Le disque s’intitule justement 9-3 ! Il constitue une porte d’entrée idéale pour partir à la découverte de la scène Soul bouillonnante de ce label unique en France, dédié corps et âme (c’est le cas de le dire) à ce genre musical depuis 2009, fondé par Ludovic Bors aka Norman Smugglers. »

Extrait article Jerome: Principles of Joy, la Soul du 9-3 c’est de la bombe bébé !

Quand le rêve devient réalité avec alt-j

« Alt-J tient sa promesse de RÊVE. Le trio nous prouve encore une fois avec THE DREAM que c’est un grand groupe. Avec une créativité sans limite, toujours en effervescence, en perpétuelle évolution. De la réalité au rêve, il n’y a qu’une chanson. Alt-J l’a bien compris et nous le transmet en musique. Que le rêve commence pour vous… »

Extrait article de Aïna: De la réalité au rêve avec Alt-J

« Brion Starr est un musicien, chanteur basé à New York. Avouons-le, on n’en avait pas entendu parler avant la sortie de cet album en novembre dernier sur le label suisse Taxi Gauche. Et pourtant c’est déjà son quatrième (enfin pas vraiment, on va vous expliquer) ! Il s’intitule A night to remember et il nous a totalement surpris et conquis. »

Extrait article Jerome: Brion Starr, ode à la nuit

sm quantum quantum

« Tout va très vite pour les 4 Lillois de Quantum Quantum. Ils ont frappé très fort avec la sortie de Mirage, premier EP teinté d’onirisme où se mélangent guitares et synthés psychés. La cohérence de ces quelques titres nous a donné l’eau à la bouche ! On avait envie de vous faire découvrir ce groupe, à la croisée des chemins, de la douceur de Tama Impala et la rêverie poétique de Moodoïd. »

Extrait article de Roxane: Interview : Voyage astral avec Quantum Quantum

« Lonny, de son vrai nom, Louise Lhermitte, chante sur des mélodies folk. Son univers est plein de poésie et de bienveillance.
Et pourquoi « Lonny » ? Lonny vient de ‘Lonely’, qui veut dire ‘solitaire’ en anglais. Parce qu’elle chérit le fait de composer en solo. Elle dit, je cite : « Il n’y a que moi qui sais ce qui est bon pour moi et ma musique ».
Elle a appris à écouter sa voix intérieure qui la connait mieux que personne. »

Extrait article de Lëa: Lonny, savoir s’écouter

« TEKE::TEKE nous attire vers des horizons inconnus. Les Montréalais ont un univers sonore riche et florissant. On a été agréablement surpris par la puissance de leur musique. Les ponts musicaux qu’ils construisent sont en parfaite harmonie. C’est notre trésor de printemps qui donne des couleurs encore plus joyeuses à nos journées. Osez l’inconnu, sautez dans le vide…Et la musique sera, croyez-nous, une fête… »

Extrait article de Aïna: TEKE :: TEKE, trésor de printemps

« Le nom d’abord : Dewaere, comme l’acteur Patrick Dewaere, briochin lui aussi (oui c’est comme ça que s’appellent les habitants de Saint Brieuc, on apprend des trucs dans le Sac à Son !). Eh bien le nom leur va parfaitement : l’énergie brute, la sensibilité exacerbée, l’esprit punk et imprévisible. On retrouve tout ça dans leur musique. »

Extrait article Jerome: Dewaere, pop noise

« Kim Dee est chanteuse et violoncelliste, formée au conservatoire. D’origine camerounaise, elle grandit à Paris dans un univers familial totalement musical, fait d’afrobeat, de jazz, de soul. Le résultat sur ce premier disque entièrement composé et écrit par ses soins est un mélange très personnel de soul, de jazz. Ce qui frappe d’abord c’est la voix ! Une très belle voix mise en avant par une orchestration dépouillée… »

Extrait de l’article de Jerome: Kim Dee, cordes sensibles

« Depuis presque quinze ans, The Buttshakers délivrent leur groove incandescent sur disques et sur scène, avec une réputation de feu. Un cocktail de Soul, de Funk, de Rythm’n Blues, de Rock enflammé par la voix rocailleuse, puissante et sexy de Ciara Thompson, originaire de Saint-Louis (Missouri) ; son chant n’est pas sans nous évoquer Janis Joplin, Tina Turner, du lourd ! Installée à Lyon pour y suivre des études qui ont tourné court, elle s’est consacrée en fait à la musique.« 

Extrait de l’article de Jerome: The Buttshakers, du groove corps et âme

Itw Dowdelin

« L’amour, langue internationale qu’ils crient haut et fort en créole ! Se décrivant comme un groupe afro futuriste, ils oscillent sur les territoires hybrides entre hip-hop, électro jazz et reggae parfois, sans jamais pour autant entrer dans une case. Les à présent 4 membres de Dowdelin ne sont pas des inconnus. Ayant chacun évolué dans plusieurs groupes, parfois en binôme déjà, c’est cette conjugaison d’expériences qui aujourd’hui nourrit leur musique. De la fusion des styles naît une dynamique puissante, des rythmes dancefloor aux accents multiples, en somme un déferlement d’énergie positive.

Extrait de l’article de Roxane: Interview : Dowdelin, l’avant-garde créole

« Pat Kalla réussit le pari qu’il s’était fixé : réunir un orchestre façon orchestre africain des années 60-70 pour faire danser les gens ! Le Super Mojo prend ses racines musicales en Angola, au Ghana, au Nigéria, au Cameroun… mais aussi à Lyon où le clan évolue. Bien des musiciens du Super Mojo sont passés par des groupes que l’on suit toujours de près au Sac à Son (The Buttshakers et Vaudou Game entre autres). On a voulu en savoir plus le fondateur de cette sacrée bande, ce conteur à la voix de velours et à la conscience éveillée.« 

Extrait de l’article de Roxane: Pat Kalla, militant du Vivant

« Tom Bird c’est mélancolique, nostalgique mais il souligne qu’il veut aller vers ce que ces sentiments peuvent nous apporter de positif. Et pas vers la tristesse qui ressort de ces sentiments. Il chante en français dans ce projet, accompagné sur scène de ses guitares et d’Alex Roman au piano.Son univers est doux, réconfortant. Un peu comme le chocolat chaud que l’on aime boire devant la cheminée un soir d’hiver. »

Extrait de l’article de Lëa: Tom Bird, harmonieux comme le chant d’un oiseau

« Rose Kid est chanteuse, pianiste, compositrice et elle partage aujourd’hui la scène avec Killian, multi instrumentiste. Mêlant RnB, pop, sons électroniques et textes en français, Rose Kid est un projet très riche.C’est élégant, avec beaucoup de caractère, de personnalité et autant de délicatesse.« 

Extrait de l’article de Lëa: Rose Kid, une femme, des fleurs

« Clio est une autrice, compositrice, interprète originaire de Besançon. Elle ne rêve pas depuis toujours de devenir chanteuse mais elle aime par contre écrire, depuis qu’elle sait tenir un stylo. Clio a d’abord été institutrice, jusqu’à ce qu’elle rencontre l’écriture de chanson, et qu’elle s’aperçoive que ce format d’écriture lui correspond. Elle met alors en pause l’enseignement et file vivre l’expérience parisienne ! »

Extrait de l’article de Lëa: Clio, comme une douce histoire d’amour

 » Pihpoh, c’est de l’authenticité, de la pop urbaine, des textes sincères, c’est aussi hip-hop à l’envers et puis l’un de mes derniers grands coups de cœur ! Originaire de Belfort, Pihpoh rencontre la culture du hip-hop très jeune. Quelques années après cette belle rencontre, il commence à écrire ses premiers textes de rap, il a alors environ 18 ans. »

Extrait de l’article de Lëa: PIHPOH, de la spontanéité à l’état brut

 » Pauline Bisou c’est un projet très récent et on est déjà conquis ! On pose le contexte : cet artiste a traversé une relation toxique et elle a commencé à en parler autour d’elle. Elle a rapidement constaté que les relations toxiques étaient présentes dans son environnement plus qu’elle ne le pensait. Et que surtout, c’était banal d’en parler…« 

Extrait de l’article de Lëa: Pauline Bisou, comme un bisou magique…

 » Tom, qui a pour nom d’artiste Lémofil, vient de Chambon-sur-Lignon. Il a filé sur Lyon pour faire, entre autres, des études de littérature. Puis sur Paris, pour faire de la socio dans un premier temps, avant de se mettre au théâtre et à la musique. Aujourd’hui, toujours sur Paris, il se consacre pleinement à la musique et à son projet Lémofil.« 

Extrait de l’article de Lëa: Lémofil, « c’est que de l’amour »

 » Jérémy Checler raconte des histoires, de sa vie ou non, souvent avec autodérision. Parfois il rappe, parfois il chante ou il parle, sur des sons complétement différents suivant les titres. Certains morceaux sont plus rap, d’autres plus pop, en passant par des sons électroniques ou des influences rock. Il y a aussi des chansons pleines d’émotions, plus douces.« 

Extrait de l’article de Lëa: Checler, de l’autodérision, des mots et du live !

 » THEOPHILE est Angevin, poète et sensible. Il nous propose une chanson française aux textes délicats. Avec des sons rock, pop et électroniques, cela donne une belle poésie moderne. Il écrit régulièrement sur des sentiments un peu sombres, avec le but et l’envie d’y apporter de l’espoir, dit-il.« 

Extrait de l’article de Lëa: THEOPHILE, poésie rythmée

 » HYL, c’est un univers entre la chanson et le rap, un équilibre entre « l’insouciance et la prise de conscience » dit-il, ou encore une émotion entre l’enfance et l’âge adulte. Son univers est parfois léger, parfois plus sérieux mais il reste toujours très coloré ! »

Extrait de l’article de Lëa: HYL, un regard d’enfant dans des yeux d’adulte

 » Poldoore est l’artiste parfait à écouter pour le brunch du dimanche à la cool. On se laisse facilement bercer par ces morceaux mélancoliques et oniriques. Un doux mélange de samples hip-hop, de compos jazzy et chill, parfois teinté d’électro. On l’avait découvert avec son titre But I Do il y a quelques années. Et son 5ème album Soft Focus, sorti il y a quelques jours à peine, garde cette même veine.« 

Extrait de l’article de Roxane: Interview : Poldoore pour un dimanche à la cool

« Le dernier album de The Avalanches nous offre une belle déclaration d’amour. Une odyssée musicale qui nous a touchés en plein cœur. Si l’amour était une musique, ce serait « Interstellar Love » car c’est bien cela que l’on ressent quand on aime. On est dans la lune, dans les étoiles… On est au dessus du monde, on vole, on est dans le cosmos. Laissez-vous emporter par le voyage cosmique de The Avalanches, n’ayez pas peur de décoller… Car l’amour est un voyage magique. « 

Extrait de l’article de Aïna: Sur la lune avec The Avalanches

« BONOBO continue de nous faire flotter au dessus des nuages avec Fragments. Il nous emmène en voyage avec son nouvel album envoûtant, à la fois rêveur comme on aime mais aussi plus dansant et plus rythmé. Sa magie réside aussi dans sa capacité en live-band à sublimer sa musique. C’est une qualité rare qui fait de lui un artiste incroyable. S’il passe à coté de chez vous, foncez pour vivre l’expérience BONOBO.« 

Extrait de l’article de Aïna: BONOBO, voyage au dessus des nuages

« Vous aviez forcément entendu un soir chez un gars cool le titre Not afraid ! Depuis déjà 20 ans, il est incontournable dans le milieu turntablism/scratch en France, gagnant contest sur contest et sortant des prods pointues, imagées et dansantes. On a redécouvert son travail grâce à nos copains d’X-Ray Production qui n’en loupent pas une quand il s’agit de bons sons ! Ugly Mac Beer a sorti The Valley of the Kings cette semaine, dans un mood oriental très cinématographique. C’était forcément l’occaz de revenir sur le parcours de ce génie des platines. »

Extrait de l’article de Roxane: Interview : Ugly Mac Beer, le génie des platines

Itw SM Stereo Utopia

« Stereo Utopia n’est qu’un side project du beatmaker Spectateur. Plus j’avançais dans mes recherches pour cette interview, plus je découvrais ses liens avec d’autres collectifs. Il fait partie de ces artistes pour qui l’image seconde la musique. Et on ne peut lui donner que raison tant le travail de recherche de samples est pointu dans le beatmaking. Il a affiné son style en voyageant, rencontrant des collectifs un peu partout autour du monde, d’où les nombreuses influences de style et de culture dans ses samples. Poésie, douceur, mélancolie, nostalgie, gaieté… »

Extrait de l’article de Roxane: Interview : Stereo Utopia, l’électron libre

« Cette année, Sir Johnny et King James, nos deux seniors de L’Entourloop ont fait fort, je dirais même très fort. Leur style se résume par: Banging Hip-Hop Inna Yardie Style. Tu n’as rien compris ? C’est normal. Trop hip-hop pour certains, trop reggae pour d’autres, nous on adore ce subtil mélange dont seuls eux ont le secret. Ils nous avaient déjà mis l’eau à la bouche lorsqu’ils avaient publié leur liste d’invités sur ce troisième album–> 27 MCs, 4 beatmakers et 1 trompettiste pour nous servir. Il y avait déjà de quoi perdre un œil avant de perdre une oreille ! »

Extrait de l’article de Jessica aka L’oreillette de Jess: C’est bon pour la santé: L’ENTOURLOOP

SM Kaytranada

« Kaytranada se barricade dans sa chambre à 14 ans pour assembler ses premiers sets et remixes. Une façon remarquable de tuer le temps quand d’autres ont choisi les manettes. A cette époque, il écoute les classiques du Rap Us 2000 et 90’s qui deviendront une source incontestable dans sa musique. C’est avec un simple logiciel qu’il utilise encore aujourd’hui que la magie opère. Un mélange de house-club, basée sur des beats funky, une rythmique très simple, joviale et un vocal lead très rnbïsé. »

Extrait de l’article de Roxane: Kaytranada, des boilers aux Grammys

Écrit par :

L’équipe Sac à Son, c’est d’abord une histoire d’amitié et de fête ! La musique est notre passion. On partage avec vous nos Coups de Cœur, du groove sans frontières !

Please follow and like us:
Pin Share