Webzine musical sans frontière

bannière du média/webzine Le Sac à Son

PIHPOH, de la spontanéité à l’état brut

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 3 min

Pihpoh, c’est de l’authenticité, de la pop urbaine, des textes sincères, c’est aussi hip-hop à l’envers et puis l’un de mes derniers grands coups de cœur !
Pour toutes ces raisons, c’est le projet que j’ai envie de vous faire découvrir aujourd’hui.

Originaire de Belfort, Pihpoh rencontre la culture du hip-hop très jeune. Quelques années après cette belle rencontre, il commence à écrire ses premiers textes de rap, il a alors environ 18 ans. Rapidement ensuite, il se lance avec un 1er album : Endoctrinement musical.
Dès le début, il apprécie les collaborations, il partage beaucoup avec des DJ et des beatmakers.
En 2011, il sort un 2ème album qui s’appelle Pihpohcondriak.

La suite est riche ! Pihpoh part faire des concerts en Colombie, au Brésil, au Maroc, en Serbie, en Palestine, en Roumanie, en Biélorussie, au Kurdistan d’Irak et partout en France ! Il passe par des cafés concerts, des MJC, des stades…
Il fait des dizaines de premières parties, comme celle d’IAM, d’Orelsan, de Deluxe, d’Abd Al Malick, de Claudio Capeo, de Gad Elmaleh, de Gaël Faye…
Parfois, il anime des ateliers d’écriture dans des collèges, des lycées ou des prisons.

En 2016, arrive la sortie d’un 3ème album : Par vagues. Et en voici un joli morceau :

PIHPOH – Creux

Pendant plus d’un an, Pihpoh a été musicien du métro à Paris, ce qui l’a conduit jusqu’à l’Olympia en novembre 2017. Et pour une salle mythique, quoi de mieux qu’une chanson mythique ?! Il chante sur cette scène J’me voyais déjà de Charles Aznavour.

PIHPOH – J’me voyais déjà

Ce poète qu’est Pihpoh a également joué dans de beaux festivals comme les Eurokéennes de Belfort ou le Printemps de Bourges.
Puis il a fait un tour dans nos maisons en participant à « J’irai chanter chez vous ».

Césure

Son dernier EP, Césure, est sorti en octobre 2021, on peut y découvrir 7 titres qui donnent envie d’aller sur la piste de danse à toute vitesse !
Césure, parce que c’est un peu ce que représentent ces deux dernières années pour lui. Et puis, une chanson porte ce même nom dans l’EP. En voici une live session :

PIHPOH – Césure

Du live !

2022 sera sous le signe de la tournée pour Pihpoh ! Il prendra la route avec Pierre et Arnaud qui sont les musiciens et compositeurs.
Pihpoh, c’est donc l’écriture de textes qui l’anime. Il rappe et chante des émotions, de l’amour, de l’évasion, des addictions…
En voilà une d’addiction accompagnée d’un clip ravissant :

PIHPOH – Parisienne

Dans cet EP, il y a un titre qui me touche particulièrement, « Garde tes larmes« , feat. Gaël Faye, et on me dit à l’oreille qu’un clip arrive bientôt ! Vous le verrez passer une dizaine de fois minimum dans le Sac à Son, vous êtes prévenus.

La vie de Pihpoh est pleine de heureux hasards, je vous souhaite donc de tomber sur l’un de ses concerts par un heureux hasard…

Photo de couverture : Lëa LEONETTI-MAUGUIN

Écrit par :

Lëa / ChroniqueuseSunday MorningPlaylists du lundi. J’aime également et de plus en plus parler derrière le micro pour notre émission radio sur Raje.
Au plaisir de vivre la musique avec vous !

Please follow and like us:
Pin Share

One comment

Les commentaires sont fermés.