Webzine musical sans frontière

bannière du média/webzine Le Sac à Son
Quand le rêve devient réalité avec alt-j

De la réalité au rêve avec Alt-J

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 3 min

Autant Janvier avait commencé dans une espèce de folie douce, d’énergie incroyable. Autant Février finit en cacahuète totale. Après avoir pris dans la gueule une pandémie mondiale qui nous a tous laissé un peu groggy, voilà que l’on est entrain de vivre le début d’une troisième guerre mondiale. On est en plein film de science fiction. Tout ce que l’on pensait impossible, devient petit à petit réalité. Le monde d’après était censé être plus responsable, plus libre, plus ouvert, plus solidaire… Promesses illusoires, espoirs déçus, le monde d’aujourd’hui part de travers.

Mais nous résistons à notre manière. Si à notre échelle nous pouvons provoquer un effet papillon avec nos mots pour qu’il vous fassent du bien, vous rendent joyeux, ou vous réconfortent chez vous ou si une de nos chansons vous touche et se transforme en sourire, en câlin, en douceur alors nous aurons réussi notre mission. On a pas de solution à tout ce bordel, mais nous avons la musique pour bâtir des ponts entre nous, pour nous sentir un peu moins seuls. Nous résistons au cataclysme ambiant en musique. Si vous pensiez être seul, sachez qu’on est avec vous, unis par le même mantra : Que la musique soit Amour !!!

Dans ce chaos apparent, a surgi un signe, une pépite. En effet, un des groupe les plus créatifs de notre époque vient de sortir son nouvel album, qui a été pour nous une vrai source de bonheur et de réconfort. C’est avec plaisir que nous vous partageons cette douceur. Le dernier Alt-J intitulé THE DREAM.

RETOUR EN GRÂCE

C’est pas dans les habitudes du webzine de mettre un coup de projecteur sur un groupe aussi important, préférant donner la place à des groupes moins médiatiques. Mais là, impossible de passer à coté de la dernière production du groupe anglais. Le single U&ME sorti en novembre 2021 ne nous avait pourtant pas particulièrement touché, limite même un peu déçu. Du coup, on avait un peu occulté la parution de leur nouvel album. Et par un coup de hasard, on a entendu une chronique radio qui nous a donné envie d’en découvrir plus. Même si Alt-J jouit d’une réputation incroyable et amplement méritée, on a toujours peur que le groupe perde l’essence de sa créativité, qu’il se repose sur ses acquis. Mais là non. Le trio nous fait mentir et surtout continue de nous surprendre par son aisance à dépasser les frontières de son propre univers. Le band venu de Leeds signe un retour en grâce.

Photo prise internet – Twitter alt-j

PROMESSE DE RÊVE

Le groupe Alt-J est depuis une dizaine d’année un des groupes les plus importants de la Scène internationale. Le trio avait bousculé le monde en 2012 avec leur premier Album An Awesome Wave. Un véritable bijou de créativité, de musicalité qui nous avez tous pris de court.

THE DREAM

Le quatrième opus arrive cinq ans après The Relaxer. On attendait tous avec impatience de voir quel virage aller prendre le groupe. Et comme toujours, le trio a pris une route que seul lui connaît.

Dès les premières notes de The Dream, on reconnaît la patte des anglais. C’est le morceau Bane aux sonorités envoutantes et profondes qui ouvre le bal. Un chœur accompagne le chant du leader et on comprend de suite que rien ne sera plus comme avant. Le morceau est comme un puzzle de mélodies qui s’imbriquent avec une subtilité dont seul le trio a la formule.

Pendant les 49mn17s que dure l’album, Alt-J déroule tout son savoir-faire. Reprenant les fondamentaux que l’on aime tant, c’est à dire une batterie léchée avec une rythmique parfois saccadée, accompagnée d’une guitare aérienne et bien sur la voix feutrée de Joe Newman.

Le morceau Walk a Mile en est la parfaite illustration.

Tout au long de l’opus, les trois musiciens nous régalent de leurs talents mélodiques. Ils repoussent les frontières de leur art, tout en évitant de tomber dans une musique élitiste. Nous avons choisi de ne vous présenter que trois morceaux de l’album pour vous laisser surprendre comme nous par la découverte du rêve Alt-J. Le groupe signe ici un album plus personnel avec des textes intimes. Comme le titre Losing My Mind qui plonge dans l’esprit d’un serial killer et s’inspire du meurtre de la sœur d’un des amis de Newman ou bien Get Better qui aborde de son côté la mort d’une de ses petites amies.

Le dernier morceau de THE DREAM, Powders clôture avec élégance et finesse le voyage onirique que nous invite à vivre Alt-J. Une chanson douce et langoureuse qui place définitivement le trio dans le haute sphère des grands groupes.

Alt-J tient sa promesse de RÊVE. Le trio nous prouve encore une fois avec THE DREAM que c’est un grand groupe. Avec une créativité sans limite, toujours en effervescence, en perpétuelle évolution. De la réalité au rêve, il n’y a qu’une chanson. Alt-J l’a bien compris et nous le transmet en musique. Que le rêve commence pour vous…

Écrit par :

Aina dit l’aigleguerrier/ Rédacteur en chef- Chroniqueur : Ma vie est un Meltingpot de rencontres, d’univers différents. J’aime refaire le monde au comptoir des possibles, discuter philosophie jusqu’au crépuscule.

Please follow and like us:
Pin Share