Webzine musical sans frontière

bannière du média/webzine Le Sac à Son

Kevin Morby fait ce qui lui plait en Mai

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 3 min

Inverser la polarité des choses: c’est-à-dire, transformer un moment, une ambiance, une histoire négative, en une force positive. Facile à dire, pas facile à faire. Ça a été un peu notre combat de ce mois-ci. Ordi volé, voiture volée, clefs volées, papiers volés, cœur perdu… Plus d’inspiration pour écrire. Plus de livres à lire, plus de sons à découvrir. Quand les étoiles ne sont plus alignées, quand l’univers ne conspire plus à ton bonheur, il faut parfois s’avouer vaincu. Se résigner à accepter l’inacceptable : »Ma vie, c’est d’la merde ».

À la fois, on pleure mais on en rit aussi. On se demande à quel moment on a froissé le grand manitou de la vie pour qu’il nous fasse vivre le pire en en si peu de temps. On est un peu au fond du seau.

Cependant on ne s’avoue jamais vaincu, bien au contraire. On affronte les problèmes et les mauvais coups, les coudes serrés. On s’efforce à inverser la polarité, à transformer cette négativité en une force motrice. Et le déclic vient comme souvent de la musique. Elle canalise nos émotions, nous permet de prendre de la distance et catalyse le meilleur de nous. Les paroles de chansons réalignent nos étoiles intérieures. On décide de ne plus subir mais d’agir. On décide de voir la vie du bon côté, de ne pas s’arrêter à cela et de repartir dans le tourbillon de la vie. Tourner le dos à nos malheurs, tirer un trait sur le passé. Pour accompagner ce nouvel élan, on a choisi un artiste qui a lui aussi inversé non pas la polarité mais la direction de son univers musical. Un choix, une audace qui nous inspirent.

Aujourd’hui nous vous présentons la dernière production de l’excellent Kevin Morby qui s’intitule This is a Photograph.

This is a Magical Album

Originaire de Lubbock au nord-est du Texas, Kevin Morby revient avec un septième album. C’est en début d’année qu’il a dévoilé le titre éponyme de l’album This is a Photograph extrait de son futur album sorti en mai.

Ce qui nous a frappés en premier à l’écoute du morceau This is a Photograph et l’énergie rock-folk qui s’en dégage. En effet, le texan nous avait habitués à des ballades plus douces et feutrées. Mister Morby nous surprend tout au long de l’album avec des arrangements plus blues-folk, avec un soupçon de soul vintage, de folk lo-fi et on ose le dire, à la fin du morceau This is a Photograph, on retrouve des sonorités d’afrobeat. C’est loin loin de ce que nous avait habitués l’artiste mais il le fait tellement bien que cela semble naturel.

© Chantal Anderson/Dead Oceans (pris sur google)

Le titre éponyme de l’album raconte un drame familial où son père a subi une attaque en pleine pandémie et où il a été transporté aux urgences. L’auteur-compositeur-interprète qui attend des nouvelles de l’hôpital, s’est occupé comme il pouvait et est tombé sur une photo de son père torse nu. S’en est suivi une introspection sur la fragilité de la vie, sur le temps qui passe, le temps qui use, qui dévore… À travers son histoire personnelle Kevin Morby nous livre ici une œuvre authentique et intense.

La suite de l’album confirme ce que nous pressentions. Le Texan nous déroule tout son savoir faire et surtout sa capacité à se réinventer tant dans les arrangements instrumentaux que dans sa façon de chanter. Le morceau A Random Act Of Kindness fait écho à ses ballades mais avec quelque chose de plus. En effet, l’ajout de cordes au début et surtout à la fin du titre amplifie la puissance mélodique du morceau. Le mélange d’orgue/piano/guitare qui fait le corps du morceau est lui aussi d’une justesse incroyable. Kevin était déjà connu et reconnu pour ses talents de mélodiste mais encore une fois, il nous surprend par la qualité subtile de ses compositions.

Bitterswett,TN finit de nous convaincre. On est à peine au quatrième morceau de l’album qu’on est déjà conquis. Le morceau commence avec du banjo et la voix angélique et suave de Erin Rae. Un duo qui nous transporte sur les rives du Mississippi. En écoutant le morceau, on a une sensation de nostalgie, des souvenirs d’enfance heureuse qui remontent. Il y a quelques choses de doux et de bienveillant dans cette chanson. C’est beau !

Rock Bottom confirme la volonté de l’artiste de rajouter du rock dans son folk, de faire résonner un peu plus les guitares électriques. Il n’a pas franchi le cap de faire plusieurs morceaux rock mais qu’importe, il nous montre qu’il en est largement capable et ouvre une porte peut être vers encore de nouvelles sonorités pour une prochaine fois.

Le songwriter chante l’imaginaire du Midwest de façon viscérale, décrit nos sociétés anxiogènes avec poésie. Sa plume est toujours aussi juste et pertinente. Son regard lucide sur la vie nous bouleverse et nous touche autant qu’il nous questionne. Pendant ces 12 titres, l’artiste nous plonge dans ses propres introspections, ses doutes, ses peurs, son chaos, mais aussi ses espoirs, sans jamais tomber dans le pathos. Le Texan nous impressionne aussi sur le chant. Sur certains morceaux, il chante façon parler-chanter. Ça donne un autre regard sur son interprétation musicale et l’intention qu’il y donner. On adore, cela rajoute de l’intensité à son propos et contribue à cet effet de renouveau que Mister Morby nous propose. C’est assurément une réussite pour lui.

Kevin Morby nous livre une œuvre bouleversante et authentique. On est touché par la sincérité de son interprétation sur chaque morceau. C’est une qualité rare que l’on admire chez lui. This is a Photograph marque un tournant dans sa composition musicale. Riche d’harmonies et d’arrangements instrumentaux, le Texan nous inonde de sa puissance mélodique. Si vous cherchez un lieu d’apaisement et de douceur : plongez-y les yeux fermés, le cœur ouvert.

Écrit par :

Aina dit l’aigleguerrier/ Rédacteur en chef- Chroniqueur : Ma vie est un Meltingpot de rencontres, d’univers différents. J’aime refaire le monde au comptoir des possibles, discuter philosophie jusqu’au crépuscule.

Please follow and like us:
Pin Share