Webzine musical sans frontière

bannière du média/webzine Le Sac à Son
la playlist du lundi

Le P’tit Marché

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 2 min

Que du bon en rayon dans ce p’tit marché de rentrée ! Du groove, du hip hop chill, du rock pointu et des vibes électro.

Playlist le p’tit marché sur youtube

Cliquez sur le logo pour écouter la Playlist sur Spotify ou Deezer

Le p’tit marché sur Spotify
Le p’tit marché sur Deezer

Natural Groove

Il était évident de commencer ce p’tit marché avec ce titre élégant de Sly Johnson. Une cover réussie, très sensuelle du funky Thank You Falettinme Be Mice Elf Again de Sly & the Family Stone. Un album sorti en mai 55.4 (55 jours de création ; 4ème album solo) est un véritable fudge soul et hip-hop à découvrir si vous l’aviez raté.

Encore une pépite de chez Daptone records, les Thee Sacred Souls signent un premier album soul retro d’une incroyable finesse.

Le duo reggae dub espagnol Iseo & Dodosound continue de nous envouter avec un titre coloré, porté par une voix suave et chaleureuse.

I’m Tight est second titre du nouvel album à paraitre de Louis Cole. Hyper péchu et dansant, ça nous fait évidemment penser à Thundercat avec qui il a déjà collaboré. Des aigüs très maitrisés, un groove qui met de bonne humeur, on attend avec impatience la suite de l’album !

Chilly Hip Hop

Life goes on est un clin d’œil au disque de 1972 de Fela KutiShakara Oloje. Ezra Collectif commente : « Nous écrivons notre musique avec la volonté constante de repousser les limites de ce que nous pouvons mélanger au jazz. Ce titre incorpore les énergies des vibrations de l’Afrique australe, mélangées à notre propre style de jazz londonien. Et il n’y a pas de meilleure personne pour exprimer cette beauté que la reine, Sampa the Great. »

Tennishu et R4nd4zzo Bigband propose au quintet jazz-rap Butcher Brown une version live band de l’album Triple Trey. Évidemment le résultat est un bijou qui s’écoute en entier. Puissant et percutant. À voir clairement en live pour des frissons garantis.

Tobe Nwigwe continue de faire mouche et d’embarquer de nombreux talents. Ce feat avec sa femme Fat, Pharrell, Olu & Earthgang est un pur chef d’oeuvre. Son esthétique et marque de fabrique alimente notre curiosité et bonne nouvelle, il sera en tournée européenne en novembre !

Rock pimenté

Tout nouvel album pour Built to Spill. Le coloré et planant Rocksteady sonne comme un classique du genre.

Les derniers titres sortis de Vundabar m’avait quelque peu laissée de marbre. Enfin, il était temps ! Shadow Boxing rebat les cartes. On retrouve la sage énergie des titres qui m’avait tant plu. Peut-être trop mais je ne m’en lasse pas !

King Gizzard & the Lizard Wizard produit vraiment trop vite pour moi ! Je n’avais même pas eu le temps de découvrir Straw in the wind ! Les notes enflammées du Sitar croise harmonica, flute et piano. Improbable n’est pas King Gizzard.

Au carrefour de La Femme et Tame Impala il y a Quantum Quantum. Tout nouveau band lillois prometteur récemment signé chez Cèpe Records. Une pop psyché Made in France.

Découverte aujourd’hui de TootArd, fusion de musique touareg et inspirations africaines. Laissez passer, seul document officiel en leur possession, exprime toute la situation sur le plateau du Golan d’où ils sont originaires, occupé par Israël depuis la fin des années 60.

J’avais déjà passé un titre du dernier album de De Staat sur une précédente playlist. Ils continuent à sortir quelques titres à écouter d’urgence si vous avez loupé ça !

Acide électro

Découverte grâce à Infecticide que je suis sur Facebook, ce titre de La Poison est sans doute un bon mélange de Catherine Ringer et B52’s pour le chant et de Klaus Nomi pour le make up ! Un texte bien évidemment trop réaliste, que la dérision écrase sous son poids.

Absolument fan de Sylvan Esso, Echo Party issu de son dernier album reste dans la trame des précédents. Excellent !

Kabar Jako que Séparici Lasortie nous avait fait découvrir dans la playlist Feuille de songe et nuit d’été. Les pionniers de l’électro maloya nous promettent une danse, une transe sans limite avec le titre Béloudo dann somin.

Ecrit par :

Roxane Puthontheredlight / J’aime chiner les pépites dans les 1ères parties et les petits festivals underground. Toujours au taquet sur le dancefloor, on me trouve la plupart du temps devant la scène.
Chroniqueuse de charme pour les Sunday Morning et les lives reports.

Please follow and like us:
Pin Share

One comment

Les commentaires sont fermés.