Chargement
Sunday # Morning : Altarba & senbei

Sunday#Morning : Al’Tarba & Senbei, l’union fait le force!

On se remet tout doucement du chassé croisé des vacances, de la canicule, de l’orage ! Demain la reprise du boulot, reprendre les habitudes trop vite oubliées. Pas vraiment la motive, on traîne la patte, les cheveux en bataille ou pas. Pas de problème, on va dynamiter ton dimanche.

Tu vas pas comprendre ! Le genre tellement puissant que tu vas vouloir de suite retourner au boulot ! Le feu c’est maintenant, et pas demain. Prépare la lance à incendie pour maitriser ton excès de twerk !

On vous fait découvrir le duo monstrueux de « Al’Tarba & Senbei« .

On connaissait déjà Senbei sur lequel on avait déjà fait un article pour son dernier album et on connaissait aussi Al’Tarba qui est une référence dans le milieu des beatmakers.

Mais par contre les deux ensemble, c’est un truc de malade. Leur projet  » Rogue Monsters » est tout simplement un bijou.

Petit rappel :

Al’Tarba, c’est juste un monstre sacré dans le milieu des Beatmakers Français. Un auteur, compositeur et interprète à la réputation déjà bien en place. Petit fils d’un collectionneur de vinyles, Al’Tarba s’est fait un nom dans la culture hip-hop// Abstract aux côtés de grands noms de la scène (Seth GuekoNekfeu de 1995Swift GuadHugo TSR, etc…) et de certains beatmakers (Dj MuggsNecro), bref pour les amateurs de hip hop, on ne le présente plus.

Membre d’un groupe de rap dès la primaire, le jeune toulousain baigne dans les musiques variées d’une famille mélomane. Il decouvre le punk avec The Damned, New-York Dolls, ou Ramones. Il rencontre à cette époque ses futurs potes du Droogz Brigade. Avec eux ils explorent le monde du hip-hop ricain : Mobb Deep, Necro, Wu Tang. Al’Tarba découvre le flow et la puissance du hiphop ricain, et passe de bassiste d’un groupe punk à ses premiers bidouillages solo façon East coast.

Dès lors, au gré des ballades musicales de ce curieux de nature, on le considérera successivement comme un pur beatmaker Hiphop dans la lignée des Necro et Stoupe, puis comme un sautillant compositeur electro swing – genre Chinese Man – avec le succès de Mushroom Burger, avant que des incursions plus douces ne le situent aux côtés d’artistes abstract hip- hop comme RJD2 ou DJ Shadow.

Pour découvrir ou redécouvrir SENBEI  un beatmaker de folie hip hop/ Bass , on vous mets un lien de notre article ici

crédit : Bigbag festival

Cet album est une belle rencontre entre deux Beatmeakers de talent. Ce qui est le plus énorme, c’est qu’ils ont réussi à mélanger leur style, tout en respectant leur propre identité. Et ça, Bravo les gars ,car ça fonctionne merveilleusement bien.

On retrouve le côté trés hip hop d’Al’Tarba avec le morceau « On hante la ville » avec ses copains de « Droogz Brigade » qui font du rap de malade (à écouter d’urgence aussi).

Sur le morceau « Tarikh » beaucoup plus electro avec ses sonorités japonaises – Marque de fabrique de Senbei.

Avec le morceau « Boris The Blade » c’est Senbei qui ramène ses copains pour nous faire un pur morceau de hip hop comme il sait le faire. Bon en vrai, ils ont l’air tous d’être copains dans l’histoire ! ahahahah !

Notre morceau coup de cœur sur l’album, c’est « Falling« , ambiance Rjd2, Dj Shadow, le morceau dure 7 minutes, un vrai voyage. Et pour l’avoir vu en live, du bonheur. Maintenant, prenez l’agenda pour voir où ils passent, pas loin de chez vous !

Les fans de Hip Hop et d’électro trouveront leur bonheur. On les a vus la semaine dernière en live aux Transes Cévenoles à Sumène et on s’est pris une grosse fessée. La puissance et l’énergie qu’ils dégagent sur scène sont vraiment belles à voir.

Ces deux là, se sont bien trouvés et tant mieux pour nous. Ça se voit et surtout ça s’entend. Ils nous montrent plus que jamais que

« l’union fait la force »

Ps : pour le plaisir, on a mis un morceau de « Droogz Brigade« car c’est vraiment trop bon et après tout c’est la famille !

Texte & Photo : Aina