Webzine musical sans frontières

pochette sunday mornong young fathers

YOUNG FATHERS, secousse sismique musicale

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 3 min

Voilà deux mois qui ont été intenses et palpitants. Avec la préparation de notre première soirée Sac à son, tout en continuant la préparation de nos émissions radio sur Raje, la continuité du webzine, nous étions pas mal débordés. C’est dans ces moments-là que l’on doute, qu’on se maudit de vouloir faire toujours plus. On se demande parfois si on est pas maso de vouloir faire tout ça. Mais c’est sans compter sur le soutien des copains-copines qui sont toujours là pour nous. Il y a une aura de bienveillance magique qui nous entoure. Une solidarité précieuse et incroyable qui nous pousse toujours à aller de l’avant. Nous sommes reconnaissants de toute cette énergie que vous nous transmettez. Nous partageons aujourd’hui avec vous le groupe YOUNG FATHERS qui nous inspire et nous insuffle aussi à travers sa musique son énergie vivifiante. Véritable secousse sismique musicale !

Un trio Inclassable

Originaire d’Edimbourg, c’est en 2008 que YOUNG FATHERS se crée avec Alloysious Massaquoi, Kayus Bankole et Graham Hastings. Les trois membres sont à la fois chanteurs et musiciens du groupe.

Bon on ne va pas se mentir, mais il est difficile de classer les Écossais dans une catégorie. En effet ils cassent les codes avec leur musique hybride. À la croisée de l’électro, du hip-hop, du trip-hop et parfois un soupçon de Soul, le trio brise toutes frontières et forcément on adore. Après 4 ans d’absence, les Scottish reviennent avec un nouvel album intitulé Heavy Heavy sorti en 2023 sur le label Ninja Tune.

Sunday morning young fathers
Photo prise sur www.igortemenon.com

C’est avec l’album Cocoa Sugar sorti en 2018 que le groupe attire l’attention et obtient la consécration du public. Un album qui marque un virage musical avec des accents plus pop. Tout est relatif car le trio brouille les pistes, nous ballote un peu dans tous les sens. Cocoa Sugar explore plus le chant, nous offre une autre version de leur talent en délaissant un peu le chant hip-hop. Voici le clip de leur titre phare en piqûre de rappel pour vous remettre dans le bain.

Une énergie brute et sauvage

Avec Heavy Heavy, le trio confirme l’originalité et la puissance de leur musique. Véritable transe électro-tribal/Hip-Pop/ Punk, gospel, les YOUNG FATHERS nous subjuguent avec leurs sonorités furieuses. Il y a une intensité sauvage tout au long de ce disque qui nous prend aux tripes. Leur groove est lourd, planant proche de l’exaltation mystique.

Le morceau Shoot me down est un bel exemple de cette créativité bouillonnante. Un morceau qui peut paraître complexe à la première écoute mais qui déploie une sensibilité et une subtilité juste renversantes. Tempo lourd, entêtant, avec un chant étouffé au début et qui s’éclaire ensuite pour laisser place à une voix plus douce. Le titre se termine avec un chant limite crié comme une incantation. La mélodie est sourde mais efficace et s’accorde avec l’intensité quasi illuminée de la fin du morceau.

Les 10 titres qui composent HEAVY HEAVY nous ont mis une claque. La créativité du groupe, nous a bluffés à chaque titre. Comment est-il possible de mettre autant de diversité musicale, tout en trouvant l’unité ? C’est ce que viennent de faire les 3 musiciens. Leur musique est à la fois joyeuse, tragique, dansante, rageuse et apaisante, obstinément optimiste et terriblement réaliste.

C’est le titre Rice qui ouvre l’album. Comme on vous l’a dit plus haut, les 3 membres du groupe chantent. C’est pas commun de voir 3 chanteurs mais chacun apporte son timbre de voix et sa sensibilité. La polyphonie des 3 voix fonctionne merveilleusement bien. Dans ce morceau les Écossais évoquent la condition des mineurs en Afrique, qui exploitent pour d’autres les matières premières de leur continent.

Chaque morceau est une expérience. La chanson Skin or Swim nous emporte avec ses beats surpuissants qui s’harmonisent avec ses basses bien épaisses. On est entrainé par une secousse sismique musicale cabalistique. Chaos contrôlé, les magnifiques voix du trio nous galvanisent divinement.

YOUNG FATHERS signe un retour magistral. Les Écossais nous ont définitivement convertis à leur musique électro-tribal-hip hop voir cabalistique. Nous sommes des adeptes de leur univers sans frontières. Leur énergie brute nous a captivés du début à la fin. Le trio nous sort de notre zone de confort avec sa potion musicale jubilatoire et indescriptible. Heavy Heavy est pour nous l’album incontournable de ce début d’année.

Écrit par :

Aina dit l’aigleguerrier/ Rédacteur en chef- Chroniqueur : Ma vie est un Meltingpot de rencontres, d’univers différents. J’aime refaire le monde au comptoir des possibles, discuter philosophie jusqu’au crépuscule.

Merci de nous suivre et nous liker ❤️

1 comments

Les commentaires sont fermés.