Chargement

Voyage transcendantal et psychédélique avec KIKAGAKU MOYO

79 Partages

Nous cherchons tous des réponses à nos questions. Nous attendons souvent un signe, un déclic pour lever nos incertitudes, nos doutes. On aspire à plus de spiritualité, on ouvre les chakras pour faire circuler les flux d’énergies en espérant libérer cette vérité profonde qui sommeille en nous.

Chacun a sa recette, certains font de la méditation, d’autres tirent les cartes du tarot, d’autres tentent la transe avec de l’herbe mystique. Nous on vous invite à un voyage transcendantal musical. C’est ça notre came, notre remède magique. On ne vous promet pas de réponse, ni même de résoudre vos problèmes existentiels, mais peut-être un moment d’apaisement de délivrance, une vérité simple : la musique est ma liberté.

C’est avec le groupe KIKAGAKU MOYO que nous allons faire ce voyage transcendantal.

Psychédélisme au pays du soleil levant

Vous l’aurez compris KIKAGAKU MOYO est un groupe japonais. Formé en 2012 dans un petit appartement tokyoïte. À peine âgés de 25 ans, les cinq Japonais forment l’un de ces groupes multi-instrumentistes les plus intéressants de leur génération aux sonorités qui rappellent tantôt le rock psychédélique des seventies, tantôt le krautrock * avec quelques résonances orientales.

* Krautrock : petit aparté pour vous parler de ce courant musical. Le krautrock est un genre musical ayant émergé à la fin des années 1960, essentiellement représenté par des groupes originaires d’Allemagne de l’Ouest. Spoon est l’un des groupes phares du Krautrock. Cette musique avant-gardiste et expérimentale est une somme de courants expérimentaux plus ou moins proches, qui avancent cependant dans une même direction, à savoir celle de l’affranchissement des règles musicales établies à l’époque, notamment vis-à-vis des règles du rock anglo-saxon imposées sans concession dans les années 60.

La scène Japonaise a toujours eu le don de nous surprendre et de nous pousser aux frontières de l’imaginaire. La musique de KIKAGAKU MOYO avec ses sitars aux sons cosmiques, ses rythmiques entêtantes, nous transporte dans des moments d’intensité sonore, lourds, écrasants et des moments d’une douceur quasi méditative.

Le morceau Entrance extrait du dernier album « Masana Temples » sorti en 2018 est une belle illustration du voyage que nous propose le groupe. C’est une invitation à l’évasion, à nous affranchir des codes existants, à fermer les yeux, et à se laisser entrainer dans cette transe chamanique.

La pochette de l’album « Masana Temples » témoigne de l’attachement du groupe à ses origines Japonaises. Mélange entre estampe traditionnelle japonaise et dessin psychédélique, cela nous renvoie à nos contes d’enfance, à cet imaginaire. C’est exactement l’état d’esprit de leur musique. Un conte musical mystique.

Mais le groupe ne s’enferme pas dans une musique expérimentale, transcendantale. Il explore dans leurs albums précédents des sonorités plus seventies avec des gros riffs de guitares, une batterie plus brute et intense.

Le morceau « Smoke and Mirrors » de l’album « Forest Of Lost Children » paru en 2014 est moins contemplatif, mais tout autant hypnotique. Ces rythmes turbulents quasi chamaniques du rock psyché est un régal. Leurs musiques rappellent parfois des groupes comme les Pink Floyd ou les Doors. On y découvre un groupe en pleine puissance et maîtrise de son art. « Street of Calcutta » est un morceau qui montre bien l’ambivalence du groupe entre rock psyché et sonorité orientales.

« Kogarashi » est le 1er morceau qu’on a découvert de ces 5 Tokyoïtes. On le retrouve sur l’album « House in the Tall Grass » distribué en 2016. Ce titre nous a de suite accroché l’oreille. À vous maintenant de percer les secrets de cet univers.

Parfois, on cherche des réponses et le chemin que l’on prend nous amène à d’autres questionnements. On s’égare, on se perd mais finalement : est-ce qu’il y a un bon ou mauvais chemin ?

Suivez KIKAGAKU MOYO et laissez vous emporter par vos propres rêveries et peu importe votre destination, ce qui compte c’est le voyage. Nous on est toujours pas redescendu.

Bon voyage transcendantal à vous

Texte & Photo : Aina dit aigleguerrier

Retrouvez nos Sunday Morning ICI

Retrouvez nous aussi les réseaux Sociaux : Facebook & Instagram

Afro Aigleguerrier Blues Concert Détente Electro Folk Funk Hip hop Melting-pot Pifunk Podcast R'n'b Recyclée Reggae Rock Rêve Sacasonneur(se)s Soul Sur Nos Platines Trip-hop Voyage World Énervé

79 Partages
79 Partages
Partagez79