Webzine musical sans frontière

bannière du média/webzine Le Sac à Son

The Mighty Mocambos, que la puissance du groove soit avec toi !

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 3 min

Quoi de mieux pour commencer l’année et affronter l’hiver que du bon groove ?

Pour cela, on peut compter sur le collectif allemand (de Hambourg) The Mighty Mocambos et notamment leur troisième et dernier album 2066 sorti en octobre dernier sur leur label Mocambo Records.

La passion du funk des 70’s, du hip hop, des vinyles et du bon son réunit ces 8 musiciens (dont une section de cuivres des plus efficaces). Petite nouveauté : la chanteuse et percussionniste Nichola Richards. Des featuring variés s’ajoutent au groupe pour les parties vocales entre autres.

L’album commence fort avec l’instrumental Preaching to the Choir :

Et ça enchaîne avec Nichola Richards au chant sur le old school Stronger feat JSwiss :

Un peu plus loin sur le disque, on trouve un invité de marque : Lee Fields au chant sur un titre plus soul.
Le groupe est maintenant connu et reconnu sur la scène internationale soul, funk et hip hop.
Actif depuis plus de 15 ans, leur premier fait d’armes a été d’être le backing band de Gizelle Smith sur son premier album et la tournée qui a suivi.
C’est à ce moment qu’on a pu les découvrir sur la scène du Jam à Montpellier lors d’une soirée Cosmic Groove de haute volée.
Gizelle Smith vient d’ailleurs donner de la voix sur un titre de cet album.

Dans les collaborations, on peut relever celle du compositeur de musique de films et pianiste allemand Peter Thomas pour un très bon instrumental Return To space et les feat des rappeurs Ice-T et Charlie Funk qui viennent clore l’album sur une note très P-funk.
D’ailleurs l’état d’esprit et l’esthétique Funkadelic-Parliament font clairement partie de leurs influences.

Au final, un très bon disque. Rien de révolutionnaire pour certains, peut-être, mais une poignée d’excellents titres et un plaisir de jouer ensemble vraiment communicatif.

Petit flashback

Si vous voulez prolonger ce plaisir, il faut absolument vous plonger dans leurs deux premiers excellents albums : The future is here (2011) et Showdown (2015).
Même état d’esprit, des collaborations tout aussi bonnes : Afrika Bambaataa ; Caroline Lacaze une chanteuse française pour un titre jouissif avec paroles en français (on n’a pas l’habitude mais ça passe très bien !) ; le chanteur de soul DeRobert dont la carrière solo est à suivre (très convaincant sur la scène du Jam lors d’un autre concert Cosmic Groove).

Extraits :

Il y a déjà de quoi étoffer vos playlists spéciales dance-floor ! D’ailleurs les plus fidèles du Sac à Son auront remarqué la présence de deux de leurs titres dans notre Playlist du Mix de la vie.

Bonus des îles

Mais si cela ne suffit pas, vous pouvez vous tourner vers un autre projet sorti du cerveau de Björn Wagner (guitariste et fondateur des Mighty Mocambos) : Bacao Rhythm & Steel Band, groupe instrumental avec steel-drums, spécialisé dans la reprise de standards du hip hop (Dr Dre, Gang Starr …) ‼

L’idée peut ressembler à une blague mais non !

Deux albums à leur compteur sur le label de Brooklyn Big Crown Records : 55 (sorti en 2016) référence aux fûts de 55 gallons utilisés pour fabriquer les steel-drums à Trinidad-et-Tobago , et The Serpent’s Mouth sorti l’an passé.

On y trouve des pépites de groove tendance caribéenne. La reprise de PIMP de 50 Cent est jubilatoire, la voici mais plein d’autres sont à découvrir :

Bon là, normalement, y a de quoi se réchauffer et brûler la piste de danse pour les longues nuits d’hiver. Ce groupe étant taillé pour le live, on attend avec impatience une tournée française.

Photo de couverture : Agnès Lortho

Ecrit par :

Jérome Pifunk / Chroniqueur : Sunday Morning, Playlists du lundi. Et mon petit kif, préparer et animer les Soundclashs sur notre page Facebook tous les mercredis à 11h! Co-animateur de notre émission radio sur Raje.

Please follow and like us: