Chargement

The Architect du coeur


Temps de lecture : 3 min

Un dimanche tout en chill avec pour le première fois sur le sac une interview, et pas de n’importe qui s’il vous plaît: The Architect!!!! Il est reconnu dans le milieu du sampling hip-hop depuis une dizaine d’années. J’ai eu la chance de pouvoir lui poser quelques questions à l’occasion de la sortie de son nouvel album. Un amoureux de la musique et de la vie qui nous parle de ses coups de coeur, ses collabs ou ses idoles avec une belle sincérité.

Pour les Sacasonneurs qui ne te connaissent pas encore, explique-nous qui est The Architect ?

Je suis dj, passionné de musique, grand amateur de disque au format vinyle et producteur Hip-Hop depuis 15 ans. Mes productions sont orientées Trip-Hop, style qui a façonné mon amour pour la musique avec les DJs tels que Dj Shadow, Cut Chemist, Nujabes, Dj Krush dans les années 2000. J’ai commencé en travaillant avec des rappeurs, puis membre du collectif Bloc et du collectif L’Entourloop pour qui je produis. Enfin, accompagné de Befour (vj) à la vidéo j’ai réalisé des centaines de concerts en France et dans le monde. Et je défends aujourd’hui un nouvel album qui s’appelle Une plage sur la lune.

Sur ton premier album Foundations de 2013, tu as travaillé avec le stephanois Shaolin beatmaker, le Mc californien Dizzy Dustin… ainsi que Skarra Mucci et l’Entourloop. Qu’est-ce qui t’as donné envie de bosser avec eux ?

Pour chaque artiste ça se fait par affinité, Shaolin est un ami de longue date. Il m’a appris beaucoup de choses dans la production, le sampling. Nous avons plein de collaborations en commun, il était donc logique qu’un de ces titres voit le jour! Pour Dizzy Dustin, je l’ai tout d’abord contacté par internet à l’époque car je suis fan de son travail ainsi que son groupe Ugly Ducking. Puis, on s’est bien entendu et cette track est née !  

« c’est un disque fait en famille avec beaucoup d’amour ! »

La première track Les pensées a marqué les esprits avec sa voix grave et suave, un texte méditatif en appelant à l’introspection et l’évasion… Pourquoi commencer ton nouvel album Une plage sur la lune avec un titre dans le même esprit ? C’est la continuité de l’histoire que tu écris ? 

Effectivement Les Pensées peut avoir des vertus méditatives , je laisse à chacun sa propre interprétation de mes morceaux. Une Plage Sur La Lune a peut-être aussi cette veine, c’est comme ça que j’imagine et construit ma musique, il me faut souvent des thèmes et que je puisse m’exprimer via ces voix, ambiances et samples dont je remplis mon travail . 

D’ailleurs, tu as attendu 7 ans pour sortir ton second album, il y a une raison particulière ? Tu t’es concentré sur d’autres projets ?

Quelques projets ont pris mon temps en studio puis une vie de famille active, ainsi que l’envie de prendre mon temps pour livrer un disque qui me ressemble et comme je l’imagine, c’est un disque fait en famille avec beaucoup d’amour ! 

« le monde d’aujourd’hui, violent et virulent ne mérite en réponse que douceur et amour »

Parle nous de cet album

Cet album je l’avais en tête depuis 5 ans, je possédais beaucoup de titres et petit à petit il a vu le jour, il s’est construit au fil des rencontres des voyages et de pléthores d’heures de studios.

Je me suis entouré pour cet opus de nombreuses personnes avec qui j’ai pu collaborer avec le temps,  les arrangements en studio ont été faits avec The Unique Orchestra, Kill Emil à la MPC, Romain Frechin à la batterie, Fedayi Pacha au hautbois , Grham Moushnik à l’orgue, Issouf au Kora, j’ai ainsi poussé certains titres dans leurs univers. Puis ensuite j’ai invité des mc’s avec qui j’avais des affinités et, avec qui il était possible de travailler, tel que Fliptrix (High Focus) , Chip Fu (Fu-Scnickens), Johaz, Rêverie, Killa P, Ours Samplus, Troy Berkley, Dj Olegg

J’ai la chance aussi d’avoir pu étendre ma collaboration avec Befour qui a réalisé tout le graphisme ainsi que 2 clips sur cet album, nos univers se mêlent de plus en plus , il a aussi beaucoup participé à la tournure musicale de cet album, je suis fier d’avoir pu réunir tous ces talents sur cet album ! 

Durant le confinement tu as sorti un très joli mix sur le thème de l’amour Le cœur au bout des doigts que l’on peut retrouver sur ta chaîne Youtube… T’es un romantique en fait, un doux rêveur ?

On l’est tous un peu, parfois enfouis, mais le monde d’aujourd’hui, violent et virulent ne mérite en réponse que douceur et amour. « On va les massacrer avec notre amour, c’est notre arme. On n’a pas assez d’argent pour acheter des armes, ils n’ont pas assez d’argent pour acheter notre amour. »   Biga Ranx 

Ton feat/ collab rêvée ?

Ahah , question difficile , il y a tellement d’artiste que j’apprécie, mais bon rêvons je dirais Dj Cut Chemist car je suis un fan absolu de son travail depuis ses premières mixtapes. Ou alors, monter un groupe fou Bernard Purdie à la batterie , Armstrong à la trompette , Screamin Jay Hawkins et Roots Manuva au microphone, non ?

Le spot de fou où tu aimerais jouer ?

Pour défendre cet album, une plage un soir de pleine lune me satisferait amplement, avec bien sûr de plein gens heureux et libres de danser ! 

Tes 5 tracks du moment ?
Des dates à venir où on peut venir te voir jouer ?

Il est difficile pour moi de vous annoncer les dates où je me produirai au vu de la situation. Malheureusement j’avais beaucoup de concerts prévus mais la plupart ont été annulés ou repoussés.

Je vous invite à me suivre sur mes réseaux pour vous tenir informé !

Et on y manquera pas! Merci encore pour ce moment de partage! Suivez The Architect sur insta, facebook ou soundclound !!

Photo de couverture et

Ecrit par :

Roxane Puthontheredlight / J’aime chiner les pépites dans les 1ères parties et les petits festivals underground. Toujours au taquet sur le dancefloor, on me trouve la plupart du temps devant la scène.
Chroniqueuse de charme pour les Sunday Morning et les lives reports.

Suivez nous sur :