Chargement

Wolphonics, quand le hip hop part en live

50 Partages

Tu aimes le yaourt avec des vrais morceaux de fruits dedans, eh bien Wolphonics c’est le même principe : du hip hop avec des vrais instruments dedans. C’est très bon aussi. C’est français et américain à la fois.

Résultat de recherche d'images pour "wolphonics"

On a déjà posté des titres dans le Sac à Son. Mais c’est tellement bien qu’on va t’expliquer plus en détail la naissance de cet album, The bridge sorti à l’automne 2018 sur le label Airfono et resté collé à la platine depuis.

Wolphonics c’est le projet du saxophoniste Fabrice Theuillon dit « Fab Five », formé au jazz et qui a auparavant collaboré avec des artistes d’horizons très différents comme entre autres Magma, Thomas de Pourquery

Il a composé et arrangé onze des douze titres de cet album, et s’est entouré d’autres musiciens issus du jazz aussi : Boris Boublil (claviers), Sylvain Daniel (Basse), Antonin Leymarie (Batterie) et Guillaume Magne (Guitare), et d’autres pour les cuivres, flûtes …

Voilà pour le côté frenchy de l’histoire.

Pour faire du rap, il faut des rappeurs. Et c’est là qu’on traverse l’Atlantique. La tâche a été confié à :

  • Asha Griffith que Fab Five a contactée par mail après avoir écouté sa très bonne mixtape Masterbait (2015) sur Soundcloud. On y trouve son excellent titre Savion (en écoute ici ) qui a été repris, réarrangé sur l’album de Wolphonics. En plus de ses talents de rappeuse, Asha est aussi danseuse de tap-dance (claquettes).
  • Denmark Vessey, rappeur de Detroit. Auteur d’un bon petit paquet d’albums.

Comment décrire l’ensemble ?
Le mieux, écouter d’abord deux titres avec chacun des rappeurs : Anti hero avec Denmark Vessey et Ghostface avec Asha.

C’est à la fois old school, plutôt 90’s côté flows, et côté instrus c’est … riche : soul, funk, psyché et jazz bien sûr (sur Dreamin) ; on peut penser aux Roots pour le côté live mais c’est plus proche de la scène actuelle de Brooklyn (comme sur l’instrumental Blue) : El Michels Affair et leurs reprises du Wu-Tang, Budos Band, Menahan Street Band

Ça s’inscrit aussi dans la mouvance d’autres projets français qui font appel à des rappeurs américains (certains avec des musiciens live aussi) : Beat Assaillant, Jazz Liberatorz, Sax Machine, Bad Fat

Bref, en tout cas, ça groove, comme sur Free the homie will version live ici :

L’album, on l’adore, vous l’aurez compris.
Si vous aimez le hip hop, courez l’écouter ;  si vous n’aimez pas le hip hop, vous pouvez y aller aussi : c’est des vraies bonnes compos, jouées avec de vrais musiciens !
Tout cela est donc taillé pour la scène, on n’a pas encore eu la chance de les voir, alors on attend ça avec impatience…

Retrouvez nos Sunday Morning ICI

Suivez nous aussi sur les réseaux sociaux : Facebook & Instagram

Afro Aigleguerrier Blues Concert Détente Electro Folk Funk Hip hop Melting-pot Pifunk Podcast R'n'b Recyclée Reggae Rock Rêve Sacasonneur(se)s Soul Sur Nos Platines Trip-hop Voyage World Énervé

Texte : Jérome Pifunk

50 Partages
50 Partages
Partagez50