Chargement

DTSQ, un cocktail puissant !

29 Partages

Coucou les sacaconneurs(es) !

Quand on va en festival, on aime les surprises. Sortir de notre quotidien, être bousculé dans nos attentes et nos certitudes. On ne veut pas se contenter d’aller voir les groupes que l’on aime mais bien au contraire, aller à l’aventure, vivre l’inconnu.

Cette année, le Tinals festival fait honneur d’inviter des groupes indés venus d’Asie ! Il est vrai que l’on ne pense pas forcément à la scène asiatique mais celle-ci est riche et bouillante de sonorité saturée. L’an dernier, on a eu le plaisir de découvrir le groupe japonais DYGL. Ils nous avaient bien régalés tant par leur qualité musicale que scénique.

Aujourd’hui nous mettons en lumière du groupe DTSQ.

DTSQ, c’est pas de la K-pop mais du gros son qui tache !

DTSQ est un groupe de rock coréen formé en 2013 à Séoul. D’habitude lorsqu’on parle de musique coréenne, on pense plutôt à la K-pop, phénomène absolu dans leur pays.

Cependant DTSQ lui se démarque complètement. Il bouscule les conventions et surtout nos a priori. Ils définissent leur musique comme « un cocktail puissant de divers genres tels que le blues, le punk, l’électronique, le psychédélique, le jazz et la pop. » .

Photo prise sur le site Hankyoreh

Il sort un premier EP en 2015, Dig Out From A Box In The Basement  du rock garage psyché comme on aime ! À l’écoute du morceau « Mind Game« , on ne peut pas s’empêcher de penser, en entendant la voix nasillarde du chanteur, au groupe « King Gizzard and The Lizard wizard« .


Vous vous demandez ce que signifie DTSQ ? Eh bien, nous avons fait des recherches et lors d’une interview le groupe a expliqué que « C’est juste la combinaison de deux mots qui nous ont plu, mais nous avons découvert plus tard que c’était un mot de mathématiques qu’ils enseignaient dans des cours de mathématiques de niveau universitaire de haut niveau. »

« Bitch« est un morceau qui décoiffe et qui promet un sacré remue ménage dans la fosse.

Ils nous régalent avec leurs sonorités Seventies mais aussi par leurs envolées musicales électro comme sur le morceau « 5 days in ISS« . À la première écoute, vous allez de suite comprendre qu’ils ne sont pas là pour faire semblant.

Neon-Coloured Milky way, confirmation d’un savoir-faire à la coréenne

En 2018, confirme son statut de groupe indé prometteur avec la sortie de son album « Neon-Coloured Milky Way ». Toujours la même recette, avec des gros riffs de guitare, envolée psyché et mélodie soignée.

DTSQ est sans nul doute un groupe à voir et découvrir sur scène. Ne vous attendez pas à des chansons mielleuse style K-POP, mais bien à des gros riffs de guitare et une grosse batterie et des coréens prêt à en découdre avec vous.

Retrouvez nos Sunday Morning ICI

Suivez nous aussi sur les réseaux sociaux : Facebook & Instagram

Afro Aigleguerrier Blues Concert Détente Electro Folk Funk Hip hop Melting-pot Pifunk Podcast R'n'b Recyclée Reggae Rock Rêve Sacasonneur(se)s Soul Sur Nos Platines Trip-hop Voyage World Énervé

Texte & Photo : Aina

29 Partages
29 Partages
Partagez29