Chargement

Second Rôle, un grand cru local

0 Partages

Encore un dimanche matin où ça pique, amis sondeurs ! Mais nous, on aime soigner le mal par le mal. Tes oreilles ont plané sur des rythmes électroniques la nuit dernière ? Qu’elles fassent de même ce matin ! Et ça tombe bien, on a l’artiste parfait pour ça. Un grand cru local à surveiller de près, j’ai nommé Second Rôle. Ce producteur avignonnais, on l’a découvert en première partie de Rone à Châteaurenard en décembre dernier, avec un live épuré mais puissant, une résonance à t’en faire trembler le squelette. Alors, depuis, on le suit et il était grand temps qu’on vous parle de lui. Car, entre temps, il a sorti l’EP Market, deux titres qui t’invitent à fermer les yeux et à laisser ton inconscient planer dans les limbes ou l’Eden, selon ton mood du moment. En écoutant cet EP, on comprend pourquoi son nom de scène fait référence au cinéma. Car sa musique nous invite à créer des films dans notre tête. Il donne le fil directeur, on crée les détails de l’histoire. Ce qui me surprend le plus, c’est que sa musique est à la fois froide et chaude. La froideur, c’est le côté industriel du son. La chaleur, c’est les différents mouvements, comme des caresses. Pour moi, c’est ça qui permet de se laisser transporter.

Second Rôle, c’est aussi un grand travail sur le visuel. Alors on t’invite grandement à regarder ses deux clips qui vont bien te retourner. Et, ami(e)s du Sud, sachez qu’il sera jeudi 21 juin au Pub Z à Avignon pour la Fête de la musique et le 13 juillet au Green Fest au Parc de Sorgues avec Deborah de Luca et Victor Ruiz notamment.

0 Partages
0 Partages
Partagez