Webzine musical sans frontière

SOROR, trip rock

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 3 min

Direction Bruxelles, à la découverte de SOROR, un quatuor indie rock franco-belge dont j’écoute l’album New Born sans relâche depuis sa sortie en septembre 2023. Il était donc temps de creuser le sujet et de vous partager tout ça.

Soeurs

SOROR ©Blandine Lejeune

La genèse du groupe date de 2017 après la rencontre de Sophie Chiaramonte (bassiste) et Alice Ably (chanteuse) à l’occasion d’une vente de fringues vintages. Après plusieurs expériences dans différents groupes, Sophie avait composé quelques chansons en solo et Alice jouait de la guitare. Pendant un an, elles vont travailler ces morceaux en duo en développant des harmonies vocales. Elles se sont tout de suite bien entendues. Le nom du groupe tombe comme une évidence. En effet en plus de cette forte complicité, Sophie a deux sœurs et Alice cinq avec lesquelles elle développe une ligne de vêtements éthiques nommée … Sixsœurs. Alice créait aussi des bijoux sous le nom de Septième Sœur. Sophie vendait des vêtements sur une boutique en ligne qui s’appelait … Sisters Vintage.
Bref aucun doute, chez elles la sororité n’est pas un prétexte.

Le duo insiste sur le fait que leur projet ne relève pas d’un féminisme revendicatif. Alice écrit les textes sur des mélodies composées à la basse par Sophie. Elle aborde avec fougue, énergie et poésie, des thèmes comme le patriarcat, la féminité, la maternité mais pas seulement.

Le duo devient quatuor. Deux garçons complètent le line up : Thibaut Lambrechts (guitare et claviers) et Théo lanau (batterie) qui succède à Mélissa Morales et Arthur Lonneux.

3 titres sortent en 2018 puis deux Ep en 2019 et 2020 juste avant le confinement. Sur le titre Unleash the dogs, la voix voilée, le chant poignant d’Alice et le son organique du groupe font déjà mouche. On s’en veut d’être passé à côté mais rattrapage immédiat :

New Born

Le premier album New Born sort donc en septembre 2023. Le titre sonne peut-être comme une nouvelle naissance pour le groupe après les années de confinement et d’annulation de concerts qui ont forcément ralenti l’épanouissement des projets musicaux.

Musicalement, on est touché par la voix d’Alice qui se marie à merveille avec le son du groupe : indie rock parfois sombre, mélancolique, basse ronde bien présente. On entend aussi des influences trip hop notamment dans le jeu de batterie. Ça m’a replongé dans des ambiances à la Tricky. C’est net sur les titres Wash your hands et New Born. Le chant d’Alice m’a rappelé avec bonheur celui d’Aurora Borealis (Zoe Bedeaux) chanteuse de The Baby Namboos, groupe trip hop de la même période, produit par Tricky justement. Du coup je suis retombé sur leur super titre Holy que je vous conseille.

Revenons à SOROR qui peut aussi se montrer plus énergique comme sur les titres Shadow of a doubt ou l’excellent Copy of you qui ouvre l’album. Voici le clip :

Alice est devenue maman. C’est donc naturellement qu’elle aborde dans cette chanson le thème du patriarcat et de la parentalité du point de vue de la femme. Sur New born aussi elle parle de cette naissance qui a changé sa vie. Bleeding évoque les femmes qui ne parviennent pas à avoir d’enfants.

On trouve des chansons plus politiques comme System Is a Lie, The Only Way Out et Six Day War, reprise du Colonel Bagshot (1971). On avait connu ce titre par le gros sample de DJ Shadow en 2002, il a été re-samplé récemment par Pusha T. Malheureusement il reste toujours autant d’actualité…

Trip rock, on a choisi ce titre pour l’article, en référence aux influences trip hop mais aussi pour le voyage musical que propose SOROR. On décolle avec le clip de Bohemian Paradise morceau le plus psyché et planant de l’album :

L’album se termine sur Wish une belle ballade touchante qui évoque un chagrin d’amour.

On vous conseille donc vivement de vous plonger dans l’univers singulier de SOROR à travers ce disque et même en remontant le fil des EP précédents.

Le groupe est en tournée dans le Nord de la France et en Belgique. On attend avec impatience une petite virée plus au Sud. En attendant, pour ne rien rater de l’actualité de SOROR : les liens FB, Insta, YouTube, Bandcamp.

Photo de couverture : Agnès Lortho

Jérome Pifunk
Chroniqueur : Sunday Morning, Playlists du lundi, et Le Sac à Samples ! Mon petit kif, vous préparer des thèmes pour les Soundclashs sur notre page Facebook tous les mercredis à 11h !
Co-animateur radio sur Raje (et j’adore faire des conducteurs d’émission sur Excel !)

Merci de nous suivre et nous liker ❤️
Quitter la version mobile