Webzine musical sans frontière

bannière du média/webzine Le Sac à Son

Rien à envier

By François-Luc Dch

Suivez-nous sur nos différents réseaux:



La Playlist YouTube

Cliquez sur le logo pour écouter la Playlist sur Spotify ou Deezer



Temps de lecture : 2 min

Rien à envier, la culture du rap francophone est florissante depuis ses pionniers NTM et IAM. Ceux qui étaient certains que cette « sous-culture » ne serait qu’un phénomène de mode se sont bien plantés. Depuis son apparition aux US, le rap foisonne et se démultiplie. On pourrait disserter un bon moment en faisant le parallèle avec l’évolution du rock au fil du temps. Les beats et les flows varient et évoluent, s’adaptent à notre société. Impossible de faire juste une playlist pour lister tous les styles, j’arriverai à la retraite avant de l’avoir fini.


Je vous partage mes écoutes du moment ou encore celles que j’ai pu entendre 10, 15, 20 fois sans jamais m’en lasser. Rien à envier, ce rap francophone est pour moi tout autant fascinant qu’un bon gros son lourd venu tout droit des US. Alors forcément, je traverserai l’atlantique pour vous partager également quelques-uns de mes morceaux préférés.


Du rap de papa


Le rappeur franco-malien Oxmo Puccino (issu d’un collectif qui aura connu X-men et Lunatic), très connu pour les amateurs de rap français, dont la poésie de ses textes transporte véritablement. L’un des pionniers du rap belge Scylla et son morceau « Et toi ? » qui flirte avec la prose et le style d’un Jacques Brel.


Bien entouré


Nepal (anciennement GranMaster Splinter) resté souvent dans l’ombre du collectif l’Entourage et son album post-mortem Adios Bahama, malheureusement son seul album, véritable bijou. Alpha Wann membre lui aussi du collectif l’Entourage avec sa mixtape Don Dada Vol.1 qui mérite d’être poncée de A à Z (juste pour voir la quantité de featuring de renom présents).
L’ancien membre du groupe rennais Columbine Lorenzo qu’on ne présente plus depuis Mamene. L’ambassadeur du rap conscient, indescriptible et théoricien du complot Vald avec son morceau Rappel sorti pendant le « premier » confinement…


Du rap ail et fines herbes

Heureusement, la scène belge florissante n’est pas en reste et participe énormément au rap francophone avec entre autres LuvResval, Ledé Markson, le collectif Or du Commun (à découvrir d’avantage sur Grunt33) qui aura permis à Roméo Elvis, Caballero et JeanJass de décoller. Pour un petit moment de détente, assaisonnez cette playlist d’une saison d’Ail et fin herbes sur Youtube.


Un fragment de rap US


Tellement il est en complète expansion depuis Rapper’s delight, il faudrait sûrement 150 000 playlists du sac pour présenter tous les styles que le rap US a fait émerger. L’héritier de la musique de gang 21 Savage, la drill de CJ, style émergent venu des gangs UK . Le rap de J Cole ou bien encore l’ancien chef cuisinier renommé Action Bronson toujours à l’affut de plats raffinés (à voir dans sa série documentaire Fuck That’s Delicious).

Pour ceux qui souhaitent connaître et comprendre le rap, je recommande chaudement la chaîne Youtube Le règlement ou bien encore l’excellent web documentaire réalisé par l’humoriste belge Larry, Lost in Traplanta sur l’origine de la Trap à Atlanta.

Please follow and like us:
Pin Share