Chargement

May this be a love a song

18 Partages

Salut les sondeurs !

C’est Jessica aux commandes ! Aujourd’hui c’est le dernier lundi du mois et, si vous nous suivez régulièrement, vous savez ce que ça veut dire : c’est l’heure de la playlist Chronos x Le Sac à Son. Pour ceux qui n’ont pas suivi l’affaire : Chronos, c’est le média indépendant et sans pub que j’ai lancé en septembre 2017. J’y aborde plein de sujets différents (international, environnement, sciences, etc.) et notamment la culture. Alors quand j’ai rejoint l’équipe du Sac à Son début 2018, on a imaginé un partenariat. Ainsi est née la playlist Chronos x Le Sac à Son. C’est chaque dernier lundi du mois et ça récapitule mes découvertes des 30 derniers jours. En majorité des sorties récentes mais aussi quelques pépites que je vous partage, comme ça, pour le plaisir.

Alors je dois vous prévenir : cette playlist elle transpire les bonnes ondes et le love, elle sent déjà l’été et elle va vous emmener en vacances. C’est pour ça qu’elle porte le doux nom de « May this be a love song » : elle est pleine d’espoir. Puis je dois avouer que mon mois de mai a été occupé à attendre avec impatience le This is not a love song festival, alors j’étais contente de caser une petit réf dans cette playlist, même si aucun artiste de la prog n’y figure ! Pour ça, je vous ai concocté une autre playlist les sondeurs.

Cette playlist, encore plus que les précédentes, regorge de coups de cœur. A commencer par Frills, un duo de néo-zélandais installés à Brooklyn. Ils ont commencé à se faire plaisir sur GarageBand sans penser vraiment ce que ça a allait devenir quelque chose. Puis ils ont eu plusieurs morceaux d’écrits, ont posé la voix et, en fait, ça marchait plutôt très bien. She’s Got Love c’est juste le son qu’il te faut pour danser en pyjama (ou à poil, à ta guise) dans ton salon, chanter à tue-tête dans la voiture ou marcher dans la rue comme si tu sortais tout droit d’une comédie musicale. Un vrai shot de bonheur ! Et je vais pas te laisser comme ça avec ta dopamine qui te titille les neurones. On continue sur l’avenue du bonheur avec Futuro Pelo, le nouveau projet de Benjamin Sportès du duo Sporto Kantès. Mais, si vous savez : « Whistle« . Je voudrais pas être vulgaire mais, putain, que c’est bon de le savoir de retour. J’en twisterai à me démettre le genou. En plus son EP Eden sort le 1er juin alors il va falloir rester connecté l’ami sondeur.

Ok ta dopamine est au top là, mais il te faudrait pas un peu de vitamine D aussi ? Allez, je t’emmène au soleil avec Myd, aka Quentin Lepoutre, aka membre de Club Cheval, aka producteur pas dégueux (Theopilus London, Brodinski). L’EP All Inclusive est sorti en 2017 mais c’est exactement ce qu’il nous fallait pour accueillir les beaux jours. Et puis pour enchaîner en toute sensualité avec No Applause de Champyons, un trio berlinois qui transforme ta tête en brasier. Il fallait bien sélectionner un titre mais tout l’album Cha Cha Cha mérite vraiment que tu l’écoutes attentivement.

Mais reste connecté sur la playlist parce qu’il faut que je te parle de mon artiste préféré de toute cette playlist. C’est Still Woozy, aka Sven. En vrai, c’est un bonhomme assez mystérieux alors j’ai pas grand chose à te dire à son sujet à part qu’il faut pas que tu passes à côté de sa musique. Vraiment, ce serait une grave erreur. Et tu veux pas te mordre les doigts plus tard, non ? Alors écoute Lucy, en featuring avec Odie, un autre jeune ultra prometteur.

Vous me direz ce que vous en pensez, mais je trouve que Lucy s’enchaîne parfaitement avec Enemy, le bijou composé par Olivier Tree et Whethan. Préparez-vous à l’écouter en boucle ! Idem pour No Going Back de Yuno, un autre américain à surveiller de (très) près. Il nous permet d’enchaîner avec le titre hip-hop de cette playlist : M de Genesis et SLOGAN, qui nous ont livré un premier EP plus que prometteur. Dans notre radar, on a aussi les beats à la fois doux et entraînants de Yoshi Flower, Heir, Anna Kova et King Princess. On s’embarque aussi dans un voyage mélancolique avec Pyrit, projet solo du multi-instrumentiste suisse allemand Thomas Ku-ratli. On part en voyage tout court avec le franco-libanais Bachar Mar-Khalifé, qu’il nous tarde de découvrir en live (le 21 septembre à Montpellier dans le cadre du festival Arabesques).

Si vous suivez Chronos de près, vous connaissez déjà Second Rôle, un producteur avignonnais découvert en première partie de Rone à Chateaurenard. Depuis, on suit ses moindres faits et gestes tant sa musique planante et éthérée nous a touchés. Son premier EP Market est un pur bijou électronique. J’ai choisi Forest pour cette playlist. A ceux qui ont vu la série Dark : est-ce que ça collerait pas au top pour la BO de la deuxième saison ?!

On se quitte avec La Machine à Désirer, la chanson éthylique de Plaisir de France et Garçon Moderne. Et je vous dis à dans un mois pour de nouvelles découvertes !

18 Partages

Entrer une réponse

18 Partages
Partagez18