Webzine musical sans frontière

PHOTO ARTICLE OUZO BAZOOKA

OUZO BAZOOKA, ODYSSÉE CÉLESTE

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 3 min

1983 – 2023 L’année de mes 40 ans.

La première chose qui me vient en pensant à mes 40 ans, c’est que je suis heureux. Un bonheur simple, joyeux, sans artifices. Alors c’est pas un bonheur linéaire, continu, sans détours. Mais, c’est un bonheur qui me ressemble. Tantôt euphorique, tantôt mélancolique. Des allers-retours d’émotions qui me font parfois tanguer mais également grandir. Une leçon que m’ont enseignée les années, c’est que tout est en mouvement et que rien n’est immuable. Bon, ça c’est la théorie mais en pratique, c’est plutôt un joyeux chaos. C’est un peu ça le bilan de ma vie, aujourd’hui.

Je me dis souvent que j’ai beaucoup de chance, toutefois la chance n’a rien à voir. Les relations que nous tissons les uns avec les autres, l’amitié que nous construisons au fur et à mesure des années nous procurent une énergie incroyable. Les étoiles s’alignent, synchronicité des événements, tout s’accorde parfaitement, certains y verront le destin, la chance, mais on peut y voir aussi le pouvoir positif de nos relations et notre bien-être rejaillir sur notre propre univers. Tout cela, je l’ai appris avec ma famille et cultivé avec mes ami.e.s qui m’encouragent dans tous mes projets, mais surtout dans tous les instants de ma vie.

Aujourd’hui et comme chaque jour de ma vie, je m’évertue à prendre soin de moi, à rendre mes rêves possibles et à nourrir mes merveilleuses amitiés. Voici une citation tirée d’un livre de Maud Ankaoua qui me parle grandement « Aujourd’hui est un cadeau, c’est pourquoi il s’appelle présent ». Pour illustrer cette citation, voici mon présent, je vais vous faire découvrir l’univers du groupe OUZO BAZOOKA.

Cocktail Orientalo-Psyché

Groupe Ouzo Bazooka, image prise sur google

Ouzo Bazooka est originaire de Tel Aviv et a été formé par Uri Brauner Kinrot. Le groupe a sorti son dernier album Astral Session en 2022 qui est la version live de leur album Dalya sorti lui en 2021. Le quintet avaient déjà attiré notre attention avec son album précèdent sorti en 2019. À l’écoute de leur musique, on croirait entendre du pur rock psychédélique dans l’esprit des groupes de San Francisco de la fin des sixties. Il perpétue aussi cette amour du rock anatolien, mélange entre sonorités orientales et rock psychédélique, pont entre Orient et Occident. Cependant le groupe se démarque en n’utilisant pas d’instruments traditionnels tels que la sitar, si ce n’est deux congas sur un des morceaux. Dalya est composé de 6 titres qui alternent entre titre instrumental et titre chanté. Le cocktail orientalo-psyché que nous sert Ouzo Bazooka est délicieux à souhait.

ENVOLÉE COSMIQUE

Dès les premières notes du morceau Monsters, on est happé par la guitare hypnotique et le synthé cosmique qui nous envoient directement dans la stratosphère. La voix lointaine du chanteur est comme un incantation divine qui nous incite à lâcher prise sur notre espace temps. La batterie ensorcelante avec son rythme répétitif, accompagnée des congas nous emporte dans une transe incandescente. L’envoûtement est immédiat. Rien ne peut arrêter cette spirale musicale qui n’a que pour but de nous faire voir les étoiles de plus près. Ouzo Bazooka nous offre ici une belle composition de rock psychédélique.

Titre: Monsters (live) de Ouzo Bazooka

L’album enchaîne ensuite sur le morceau Million Years of Light dans la pure tradition du rock anatolien. On y retrouve les sonorités orientales avec le synthé. Le quintet maîtrise parfaitement ses envolées lyriques. Mélodiquement, le travail est soigné. En écoutant le morceau, on reconnait une filiation avec des groupes comme Altin Gun, Satellites, Sababa 5.

Titre: Millions Years of Light (live) de Ouzo Bazooka

Le dernier titre que l’on vous présente est It’s a Menace. Un morceau aux élans oniriques. Les synthés arrivent et donnent une atmosphère spatiale. Le groupe laisse exploser sa créativité à la fin du morceau. Un véritable feu d’artifice psychédélique.

Titre: It’s a Menace de Ouzo Bazooka

On fait un aparté sur la pochette de l’album Dalya qui est à l’image du groupe, c’est à dire complétement psychédélique. On aime beaucoup cette attention que portent les artistes à soigner leurs visuels.

Pochette: Album Dalya, pris sur google

OUZO BAZOOKA nous a séduit avec son odyssée céleste. Il galvanise nos sens en alerte. La musique du quintet provoque en nous un tourbillon d’émotions qui à chaque écoute varie et nous surprend par son intensité. La transe psychédélique musicale du groupe est un vrai délice pour nos oreilles et nous sommes impatients comme toujours de pouvoir les voir en live un jour, pour toucher de plus près au péché savoureux de la jouissance onirique.

Écrit par :

Aina dit l’aigleguerrier/ Rédacteur en chef- Chroniqueur : Ma vie est un Meltingpot de rencontres, d’univers différents. J’aime refaire le monde au comptoir des possibles, discuter philosophie jusqu’au crépuscule.

Merci de nous suivre et nous liker ❤️