Chargement

Panda Dub à La Meuh folle, Alès

18 Partages

Vendredi 6 avril, c’était le premier soir du festival de la Meuh folle à Alès, l’un de nos partenaires. J’y ai notamment vu Panda Dub, un projet né en 2007.  Et je peux vous dire que, direct, tous les murs ont tremblé !

J’étais chaud après avoir vu SOOM T. J’avais une bière à la main et là… BOOOOM ! Les basses ont résonné dans tous les sens .Panda Dub a commencé son set. Ça part fort et j’aime ça ! Le public était  déjà en transe. Il y avait de l’énergie, de la folie dans l’air !

DuB Maker influencé par les scènes dub françaises et anglaises, il mélange les sons électro et les  instruments venus d’ailleurs. Résultat, ses mélodies nous ont emmenés loin ! Le morceau sur lequel Flavia Coelho a prêté sa voix est juste énorme. Il enchaîne avec  le morceau Bonheur en featuring avec L’Entourloop  et là c’est vraiment la fête ! Le son était très bon et le jeu de lumières est bien travaillé. Je ne connaissais pas très bien Panda Dub mais la diversité de ses morceaux, qui naviguent entre plusieurs styles (reggae roots, électro dub) m’ont séduit. Je sautais partout en rythme avec les basses.

Panda dub, c’est une belle découverte sur scène. Adeptes de grosses basses, vous serez certains vous régaler ! La scène dub a de l’avenir avec lui et on a hâte de voir la suite. On ne peut que vous conseiller d’aller le voir.

Photo et texte : Aina
18 Partages

Entrer une réponse

18 Partages
Partagez18