Webzine musical sans frontière

SM Lack of Afro

Lack of Afro, feel-good groove

Suivez-nous sur nos différents réseaux:

Temps de lecture : 2 min

On vit tous des périodes où on a l’impression que les mauvaises nouvelles pleuvent de toute part. Invasion de bad vibes, morosité ambiante. Pour lutter efficacement contre tout ça, on vous partage notre remède musical du moment : le nouvel album Square one de Lack of Afro (aka Adam Gibbons), sorti en septembre sur son propre label, Bastion Music Group. Un cocktail de feel-good groove en tout genre dont on vous avait donné un avant goût au printemps dans notre playlist Sur les platines vol 35 avec le single Let it all out.

Pour rentrer dans le vif du sujet, voici le clip de Wide open, qui a été le premier titre composé pour cet album. Une efficacité redoutable, avec une montée en puissance hautement addictive et une énergie communicative. En boucle depuis des semaines pour ce qui me concerne :

Square One

Adam Gibbons signe son 8e album avec ce Square one qui signifie case départ. Plusieurs raisons à ce titre :

  • personnelles d’abord. En effet depuis 2020 date de la sortie du précédent disque (I’m Here Now), Adam a vécu la fin de son mariage et une lutte difficile contre sa toxicomanie. On comprend mieux le besoin de good vibes. Cela fait maintenant plus d’un an qu’il est sobre, fier et heureux car il se voyait perdu pour la musique, voire perdu tout court.
  • musicales aussi avec l’envie de renouer avec l’énergie et la fraîcheur de ses débuts au milieu des années 2000. A l’époque, fraichement débarqué à Londres du sud ouest de l’Angleterre, il travaillait à Sky TV le jour. La nuit, il composait des prods à base de samples de vocaux, de breakbeats soul et funk des années 60-70. Une passion totale. Le jeune homme est aussi musicien, multi-instrumentiste, il joue notamment du saxo. Il peaufine ses techniques de superposition de sons de batteries avec Quantic, autre futur grand nom des producteurs de groove.

Petit flash back avec son premier succès, The Outsider extrait de son premier album, Press on (2007):

Éclectisme

Square One est donc un retour aux sources. D’abord par les featurings de collaborateurs des débuts. Les rappeurs chanteurs Wax et Herbal T sont présents sur le festif « Let It All Out ». Après 10 ans sans avoir travaillé ensemble, le chanteur soul Jack-Tyson Charles revient sur le sexy et funky « All Night ».

Un retour aux sources aussi inspiré par un voyage aux États-Unis. Adam a été invité à travailler dans les légendaires studios FAME de Muscle Shoals où ont été enregistrées certaines des plus belles pages de soul, rhythm’n blues, gospel, country… Une expérience marquante même si l’album qui devait sortir de ces sessions n’a jamais vu le jour. Il en est resté la chanson soul rnb « Automatic lovin » retravaillée avec le chanteur Holmes et la super section de cuivre de Leeds The Haggis Horns.

Car oui, ce n’est pas qu’un album de producteur, les invités sont nombreux que ce soit au chant ou aux instruments. Nombreux et représentatifs de toutes les influences d’Adam présentes à travers les 12 titres. On a évoqué les principales : soul, funk. On retrouve le chanteur soul Greg Blackman sur l’émouvant et lyrique « Loving Arms » et le discofunk « Looking At The Love ».

Le hip hop est une autre influence majeure, évidente. On retrouve le duo de rappeur londonien Too Many T’s pour un morceau de hip hop au groove latino « Amigos ». La MC américaine Alyssa Marie est en feat sur le très bon et groovy « Not for you » (avec Jack Tyson Charles au chant).

Plus surprenant le titre « Least favourite wonder », pop orchestrale, à la Last Shadow Puppets, très réussi.

On trouve aussi bien sûr des morceaux instrumentaux avec de samples de vocaux, des gros breakbeats, des lignes de basse funky… La marque de fabrique Lack of Afro ! D’ailleurs ce sont ces titres qui ouvrent et clôturent l’album : Enter the ring, Browsing You tube et Go free.

Ce tour d’horizon du groove très (peut-être trop éclectique pour certains) se démarque par sa qualité musicale, son honnêteté et sa passion. Il atteint parfaitement ses objectifs : produire du bon feel-good groove et diffuser de l’énergie positive non sans émotion.

Pour ne rien rater de l’actualité de Lack Of Afro : ses liens FB, Insta, YouTube, Bandcamp.

Photo de couverture : Agnès Lortho

Jérome Pifunk
Chroniqueur : Sunday Morning, Playlists du lundi, et Le Sac à Samples ! Mon petit kif, vous préparer des thèmes pour les Soundclashs sur notre page Facebook tous les mercredis à 11h !
Co-animateur radio sur Raje (et j’adore faire des conducteurs d’émission sur Excel !)

Merci de nous suivre et nous liker ❤️

1 comments

Les commentaires sont fermés.