Chargement

Dreamy February

10 Partages

Sondeurs, sondeuses, on y est, c’est le dernier lundi de février. Le printemps approche. Certains jours, on croirait qu’il est déjà là. Avec lui les envies de renouveau, d’idylles, de temps qui semble s’arrêter. La saison des festivals approche elle aussi à grands pas. On le sent déjà, qu’on va encore vivre des moments de musique inoubliables. Mais pour l’heure, il faut se contenter des errances Spotify, des cadeaux que l’algorithme vient offrir à nos oreilles. C’est ce qu’il y a dans ma playlist du mois : Dreamy February.

On commence avec Olivier Marguerit, dit O, qu’on aime beaucoup avec la team Sac à Son. Ses créations post-Syd Matters sont des bijoux. Et l’album A terre en est le plus beau des témoignages. J’ai choisi Les Pédales pour ses paroles si sincères, auxquelles on sera nombreux et nombreuses à s’identifier.

On continue sur la french touch qui fait du bien avec Pi Ja Ma, aka Pauline de Tarragon. Du rock doux pour accueillir les beaux jours. A écouter en twistant sur le balcon.

Découverte tardive mais ô combien précieuse : Skinshape. Aka Will Dorey, un anglais multi-instrumentiste dans la vingtaine. Le genre de petit génie dont on ne se lasse pas. Reverb sixties et batterie jazz. Sensualité. Ah ! Il y a tout ce qu’on attendait !

Ce qui m’amène au groupe suivant : En attendant Ana. Une formation parisienne garage pop/propre. C’est solaire et profond. Quand je les écoute, je me vois au Tinals, savourant les bières de l’après-midi avec les copains, lunettes de soleil et la tête qui dodeline en rythme. Moments précieux.

On bouge en Belgique avec Balthazar, dont l’album Fever tourne en boucle depuis un mois. Il faut dire que j’avais déjà usé l’album solo de J. Bernardt, que je recommande chaudement à ceux et celles qui seraient passés à côté. Le nouvel album de Balthazar, c’est encore plus de pépites. Et ils jouent au Rockstore le 29 mars. Je compte sur toi !

On reste en Belgique avec BRNS et Ropoporose, qui se sont associés pour créer la formation Namdose. J’ai choisi le titre Woe, à l’énergie communicative. On ne sait pas s’ils crient de joie, de rage ou d’autre chose encore, mais on a envie de se joindre à eux.

Il faut bien se calmer après ça. Du coup j’ai invité Kendra Morris, découverte récemment grâce à l’être cher. Cette femme fait des merveilles avec sa voix. Et sait s’entourer d’excellents musiciens. La preuve avec Nothing, juste hallucinant.

On termine cette playlist avec une petite sélection urbaine. A commencer par Sneaks, une petite américaine qui semble taillée pour tous les styles de musique. Elle peut te faire un titre très rock et sexy à la Lydia Lunch puis te balancer une bombe de dancefloor pour relaxer tes hanches. The way it goes est à mi-chemin entre les deux.

On reste dans la catégorie jeunes talents avec Samm Henshaw, qui nous balance un mix de R&B et de soul, avec quelques influences rock. Encore un gars qui fait de très belles choses. Et que je vous invite à suivre car il n’a pas fini de nous surprendre.

Et on se quitte avec mon coup de coeur du mois : RAY BLK. Londonienne dans la vingtaine, elle chante et rappe les injustices en racontant des tranches de vie percutantes. Parfois elle fait danser aussi. Toujours avec justesse. Mon cœur se serre sur son talent.

10 Partages
10 Partages
Partagez10