Chargement

Groove is in the Bag !

61 Partages

L’été est là et bien là ! Et donc, l’envie irrépressible de bouger ton corps, enfin surtout le soir tard, à la fraiche quand ce concept existe encore.

Cette playlist est là pour ça : du groove, rien que du groove, de tous horizons, dans tous les styles mais uniquement du troisième millénaire ! (sauf le dernier morceau de Deee-Lite auquel le titre fait référence et qui reste toujours aussi frais).

Un véritable tour du monde

Bien sûr le gros du contingent est américain :

  • tendance jazz avec  le contrebassiste et chanteur Miles Mosley.
  • tendance soul avec Durand Jones & the Indications (il faut se ruer sur leurs deux albums).
  • l’incontournable scène de Brooklyn : The Budos Band ; El Michels Affair feat. Lee Fields avec leur reprise du Wu-Tang qui eux-mêmes samplaient le fameux « After laughter come tears » de Wendy René : mise en abime totale !
  • Brownout : un groupe d’Austin qui pratique un mélange de funk, latin groove et afrobeat. Leur dernier album est composé uniquement de covers de Public Enemy.
  • un titre furieux (le bien nommé Explosion) d’Eli Paperboy Reed, originaire de Boston, il est parti vivre sa passion de la musique dans le Mississipi.

Mais l’Europe n’est pas en reste :

  • attention aux clichés, en Allemagne ça groove aussi avec les Mighty Mocambos avec le talentueux soulman  De Robert en featuring ; les mêmes accompagnent la chanteuse de soul anglaise Gizelle Smith sur son album : ça c’est ça l’Europe ! Une sorte d’Erasmus du groove !
  • Et que dire du groupe de Hambourg : le Bacao Rythm & Steel Band spécialiste en covers hip hop (ici Gang Starr) avec steel drums ; ils s’étaient fait connaître pour leur reprise de « PIMP » de 50 Cent, laissant même courir la rumeur que leur titre était un original enregistré par un vieux groupe caribéen inconnu des 70’s, les petits plaisantins.
  • Bristol ne fait pas que dans le trip hop : la preuve avec les producteurs de The Allergies habitués des collaborations avec des MC’s, ici avec une chanteuse de soul : Itzo Fitzroy.
  • En France : The Buttshakers et les montpelliérains Ethioda dans un bon petit cocktail d’éthiopique, d’afrobeat et de dub.
  • Plusieurs projets de musiciens français, riches en cuivres, jouant un hip hop porté par des flows de rappeurs américains : Wolphonics, Sax Machine et Bad Fat.

Toujours dans le rap, on a aussi des Hollandais avec les Dafuniks et des Sud-Africains avec Godessa.

L’Australie possède une bonne scène groovy : les Putbacks feat. Bilal, The Bamboos feat Lyrics Born.

A l’image de ces collaborations mondiales, d’autres artistes plutôt soul :

  • JP Bimeni exilé au pays de Galles puis à Londres, ayant fui la guerre ethnique sévissant au Burundi, après avoir survécu à trois tentatives d’assassinat
  • la chanteuse américaine Nicole Willis installée en Finlande, accompagnée par un excellent groupe du cru The Soul Investigators
  • le chanteur franco-ghanéen Myles Sanko.

Alors amis sondeurs, profitez-bien de ce groove trip !

En guise de conclusion, je fais appel aux grands auteurs, les philosophes du P-funk, Funkadelic qui nous chantait dans « One nation under a groove » :

« With the groove our only guide, we shall all be moved …
Do you promise to funk, the whole funk nothin’ but the funk ?
One nation under a groove, we’re one nation and we’re on the move. Nothin’ can stop us now.»                        
   

Utiliser Soundsgood : si vous êtes abonné à une plateforme de streaming comme Spotify, Apple Music ou Deezer, identifiez-vous ! Si vous n’êtes pas abonné, choisissez “YouTube” dans le player ci-dessus avant de commencer à écouter cette playlist.

Retrouvez nos Playlists ICI ou SOUNDSGOOD

Retrouvez nous aussi les réseaux Sociaux : Facebook & Instagram

Afro Aigleguerrier Blues Concert Détente Electro Folk Funk Hip hop Melting-pot Pifunk Podcast R'n'b Recyclée Reggae Rock Rêve Sacasonneur(se)s Soul Sur Nos Platines Trip-hop Voyage World Énervé

Texte et photo : Jérome Pifunk

61 Partages
61 Partages
Partagez61