Webzine musical sans frontières

Interview : La Jungle

Interview : Les furieux de La Jungle annoncent un EuroTour bouillant

Suivez-nous sur nos différents réseaux:


Temps de lecture : 4 min

Après cette annonce impressionnante, il fallait que Le Sac à Son partage ça avec vous ! Une tournée énoooorme à venir entre la France, La Belgique bien sûr, home sweet home, l’Allemagne, les Pays-Bas… Ils aiment diversifier leurs terrains de jeux. Que ce soit sur scène, ou milieu du public, tantôt transe, presque tribal, krautrock, noisy, enregistré au smartphone ou en studio, format cassette ou vinyle…Ils sont pas prêts de rentrer dans des cases ! Petit résumé d’une rencontre visio avec Rémy, aka Roxie Rookie, batteur mais-pas-que du duo La Jungle.

Interview : La Jungle
Rémy Venant & Mathieu Flasse – La Jungle – photo © Olivier Donnet

Pour les Sacassonneurs qui ne vous connaissent pas encore, c’est quoi le projet La Jungle?

On nous colle pleins d’étiquettes, à force on sait plus trop ! Au début, avec notre premier album, les gens disaient qu’on était un duo transe / math rock. Matthieu avait comme volonté de faire sonner les guitares comme des claviers. Et moi, je voulais faire un duo noise à la Pneu. Nos envies étaient assez différentes sans être convergentes. Et c’est comme ça que le projet a évolué, surtout après 500-600 concerts. On a construit notre propre vocabulaire. On a joué très vite et de manière intensive. Aujourd’hui c’est un duo qui mélange une base de rock, avec un côté noise et krautrock, mais aussi électro. Il y a pleins de choses différentes dans nos disques, avec aussi des remix.

La Jungle – Du Sang Du Singe – Fall Off The Apex – 2021

Vous avez fait partie d’autres groupes avant ce projet ?

J’ai fait partie de projets qui n’ont pas tourné, en mode garage des parents pour local de répèt. Matthieu faisait partie de The Dancing Naked Ladies et de Petula Clarck qui a beaucoup tourné.

Petula Clarck – Scalp Them Yeah ! – album Alle Apen Vrij !​!​! – 2015 – Kinky Star Records

Beaucoup disent de vous que vous êtes un groupe de live, une réelle expérience, mais pas que…

C’est vrai qu’on dit souvent de nous qu’on est un groupe de live. On parfois du mal à retranscrire ce qu’il y a sur nos albums. D’ailleurs on a pas mal de morceaux qu’on ne joue pas. On fera toujours des disques parce qu’on adore ça, même si le studio n’est pas ce qu’on préfère. C’est pour cela qu’il y a de vieux morceaux dans nos lives, certains resteront uniquement sur disque. Par exemple, on joue un seul morceau du dernier album Ephemeral Feast (2022) et les autres marchent moins bien en live.

La Jungle – No Eyes – album Ephemeral Feast – 2022

Le label fondé en 2020, HyperJungle records, vous a permis une certaine liberté sur vos créations, le live etc…

Les labels avec qui on bosse, comme Rockerill Records, Black Basset, ou À Tant Rêver du Roi, nous laissent faire. Quand on a créé Hyperjungle, c’était surtout parce qu’on pouvait pas tout sortir chez eux ! On avait pas envie de leur demander constamment de sortir nos trucs. Et si on a envie de sortir un live enregistré à l’Iphone en cassette on peut le faire, c’est l’esprit de ce label. Aussi des sorties de copains ! Là on vient de sortir l’album de Landrose, un de nos roadies qui a un projet solo à la batterie. C’était une évidence que le label puisse soutenir ce chose. On pourrait vraiment faire une sortie par semaine sur HyperJungle, on a plein d’idées, mais le temps nous manque.

Vous sortez quand même énormément de choses, et avec vos grosses tournées, comment vous faites ? C’est impressionnant !

Le secret c’est vraiment de dépendre du moins de monde possible. Là on sort quelque chose dans quelques jours, un objet un peu hydride… Les deux seules personnes impliquées dans cette sortie c’est la personne qui a fait le remix et nous. Pas d’intermédiaire pour presser le disque. Le label lui s’occupe ensuite de distribuer. Sauf pour le booking ! Gros détail qui fait la différence aussi.

Oui justement, vous venez d’ajouter sur vos réseaux, une énorme tournée de 50/60 dates !

On est pas juste deux en fait ! Julien, notre booker, c’est le gars au centre. C’est l’homme de l’ombre grâce à qui on peut avoir une telle tournée !

Récemment est sorti Joie, un titre commandé par Mowno, tu nous en parles ?

Oui, Mowno sort un magasine avec en bonus un 45 tours inédit à chaque fois. Ce qui est génial dans ce genre de situations c’est que tu es vraiment seul maître à bord. Ça a été très vite. Et tu vois, pour en revenir au live de tout à l’heure, on a pas eu le temps de voir si c’est un morceau qu’on pourra jouer ou non. Il y a toujours ce gros fantasme chez les groupes de signer sur de gros labels en se disant que cela va amener des débouchés intéressants. Mais le piège, c’est moins de liberté. Signer sur des gros bazars nous aurait peut-être empêché de sortir Joie.

La Jungle – Joie – 45 tours inclu dans le magasine Mowno mook #1 – octobre 2022

Vous avez des collabs assez étonnantes qu’on retrouve sur Bandcamp, comme Collaborations Brutes, avec des ados d’un IME

Sur scène, il y avait les 6 gamins de l’Institut Médico-Éducatif d’Aumetz, notre duo et Antoine Capet qui gère le Collectif Brut Pop. Et lui toute l’année, il fait pas mal de workshops avec des personnes en situation de handicap, des kermesses soniques… On savait pas dans quoi on s’embarquait. On n’avait jamais travaillé ni avec des gamins ni avec des personnes en situation de handicap. Et ça a super bien fonctionné ! On a déjà fait deux concerts avec eux dont le live sur disque, et d’ici la fin de l’année, on va essayer d’enregistrer en propre. On aimerait leur donner une véritable opportunité d’enregistrer en studio, c’est des supers expériences. Et c’est de bons musiciens !

Interview - La Jungle
© Nicolas Leblanc

Et il y a la collab avec les musiciens fous furieux de KermesZ à l’Est ! C’est ça aussi qui est devenu intéressant avec notre projet La Jungle. On a réussi à créer des groupes autour du groupe. On a aussi fusionné récemment avec Spagguetta Orghasmmond, on fait aussi des Split (avec Lysistrata notamment)…On ne peut plus se contenter que du duo !

Des titres intemporels / vos coups de coeur récents ?

En savoir plus sur cette playlist par ici et

La Jungle sur les réseaux : leur site La Jungle, Bandcamp (tout y est !), Youtube, Spotify (ils sont moyens fans et y’a pas tout), Facebook, Instagram, Deezer

Et la grosse tournée de concerts qui arrive (y’en a forcément un près de chez vous !)

Interview : La Jungle
Euro Tour La Jungle / 2023

Ecrit par :

Roxane Puthontheredlight / J’aime chiner les pépites dans les 1ères parties et les petits festivals underground. Toujours au taquet sur le dancefloor, on me trouve la plupart du temps devant la scène.
Chroniqueuse de charme pour les Sunday Morning et les lives reports.

Merci de nous suivre et nous liker ❤️