Chargement

Cyril Cyril, un duo à la croisée des mondes


Temps de lecture : 3 min

Et si le temps d’un moment, on mettait « Pause » à tout ce qui se passe autour de nous. Pause au climat anxiogène, à la fin du monde, à nos peurs. On vous invite à prendre du recul. Au lieu de subir ce confinement, transformons le en un moment de création, de réflexion, d’introspection. Afin de ressortir de cette période étrange plus grand, plus fort. On dit souvent qu’on n’a pas le temps, mais aujourd’hui nous avons du temps pour nous, du temps pour tout.

Pour ces raisons, à vous la liberté, le pouvoir de changer vos vies. Laissez exploser cette créativité qui est en vous. Exprimez ce qui dort en vous, ce que vous mettez en veille dans votre quotidien. Lisez ces livres qui sommeillent sur vos tables de chevet, regardez ces films qui vous ont tant intéressés, puis écoutez les playlists ou articles de musique (du Sac à Son bien entendu) ou autres que vous avez mis de coté. Après tout, saisissez cette opportunité pour vous enrichir culturellement, personnellement.

C’est en tout cas ce que l’on vous incite à faire, ce que l’on vous souhaite. Pour accompagner nos encouragements, nous avons choisi de vous faire découvrir le groupe « Cyril Cyril« .

« Sous La mer, c’est calme »

En effet, le Duo Cyril Cyril est un feu d’artifice à lui tout seul. Une énergie créative qui vous emporte sans vous demander votre avis. La première fois que l’on a écouté leur musique, on a été déboussolé, on a perdu nos repères. Une aventure musicale étrange et fantastique qui nous a plongés dans un univers inconnu. Et vous savez quoi ? On a sur-kiffé. Et c’est bien cela que l’on cherche dans la musique : être surpris, bousculé.

Photo: Cyril Cyril, Born bad Records

« Sous La Mer » quand vous cherchez bien, se trouve un duo genevois constitué de Cyril Yétérian et de Cyril Bondi, deux musiciens atypiques venus d’horizons très différents. En effet l’un faisait partie de Mama Rosin, un trio rock suisse inspiré par la musique de Louisiane, des Caraïbes, des mythes vaudou et du rhythm & blues. Tandis que le deuxième Cyril est issu d’un autre trio franco-suisse, La Tène, adepte d’une musique à la fois contemporaine, expérimentale et traditionnelle par l’utilisation d’instruments comme l’harmonium indien et la vielle à roue. De ces deux horizons bien distincts est né le projet « Cyril Cyril« .

« Certaine Ruines », une transe chamanique et poétique

Le duo genevois a sorti un seul et unique album en 2018 du nom de « Certaine ruines » distribué en France par le label Born Bad Records.

Le premier morceau que nous avons entendu est « Sous La Mer, c’est calme« . Une véritable surprise. Nous avons été hypnotisés par la rythmique quasi chamanique qui nous a plongés dans une transe intemporelle. Le Banjo et la guitare électrique agrémentée de pédales d’effets ajoute un coté à la fois psychédélique et une touche de sonorités orientales.

Le clip de « Sous La Mer, C’est Calme » est un bel aperçu de leur inventivité:

Bien que la musique soit très prenante, les paroles le sont tout aussi. Effectivement, à travers leurs propos, ils déclament leur vision du monde. Leurs textes simples et poétiques dégagent une immense profondeur. Une vérité jaillit des profondeurs de la terre.

Les paroles de la chanson « La ville« et « Le vide » illustre bien leur engagement et leur volonté de faire émerger une conscience réflexive en chacun de nous.

La ville

Le désert y naît sous la joie mécanique des néons
Ouverte sur le monde
Elle ignore le pays, l’homme
Elle saisonne en solitude les pauvretés nouvelles
Elle saccade des pollutions
Elle se répand partout
La ville est un danger

La ville est un danger
Elle pétrifie de silence les campagnes
Elle menace les cultures et les différences comme un virus mondial
Quand elle n’est pas pétrie d’une vieille mémoire
Sa logique est inhumaine
Elle devient mégapole et ne s’arrête jamais

La ville est un danger
La ville est un danger

La ville est comme un train qui va au gouffre
Qui accélère
Qui accélère
Qui accélère en tourbillon infini d’illusion auto-satisfaite
La ville se félicite d’être ville
Elle assiste imperturbable au spectacle
Elle se plaît à brûler toutes les ailes
Elle avale tout
La ville est un mirage
La ville est une île
La ville est un iceberg
La ville est feu flamme
La ville est un danger

Parole de « La ville » par Cyril Cyril

En écoutant le reste des morceaux, on comprend que le duo nous emmène dans un voyage à travers le monde. Les langages s’y croisent, s’y mêlent pour nous conduire au delà de nos frontières. On ne sait pas bien où tout cela nous conduit, mais qu’importe. Prenez le temps et lâchez prise. Oubliez votre zone de confort, votre sécurité quotidienne pour vous échapper vers l’inconnu.

D’ailleurs, les morceaux comme  » SAYYARA« , « TAMAN » et « EL BAHR » que nous vous proposons d’écouter sont une main tendue vers l’ailleurs.

Cyril Cyril est un groupe à la frontière du réel ou plutôt à la croisée des mondes. Difficile de lui coller une étiquette. Et tant mieux, en vrai. C’est peut être la leçon que l’on retiendra d’eux. Ne nous fermons pas au monde, à cette magie qui nous entoure.

Le monde est à nous.

Photo de couverture : Paf la trompettte

Écrit par :

Aina dit l’aigleguerrier/ Rédacteur en chef- Chroniqueur : Ma vie est un Meltingpot de rencontres, d’univers différents. J’aime refaire le monde au comptoir des possibles, discuter philosophie jusqu’au crépuscule.

Suivez nous sur :