Chargement

William Z Villain – Jake La Botz – The James Hunter Six à Paloma

19 Partages

Le club Paloma, jeudi 11 octobre.

Trois concerts, un double voyage : un voyage physique direction le Sud des Etats-Unis et un voyage temporel destination les 60’s mais pas que.

THE JAMES HUNTER SIX

Cette excellente soirée s’est terminée par The James Hunter Six qui représente la fine fleur de la scène rock et soul vintage.
On comprend pourquoi la formation a rejoint depuis deux albums le prestigieux label Daptone (Sharon Jones, Lee Fields, Charles Bradley …): le chant, les feulements, la présence, le jeu de guitare nerveux de James Hunter (vieux briscard anglais qui arpente les scènes surtout américaines depuis 30 ans), plus une section de cuivres, une contrebasse, un orgue, parfois une touche de rythmes latinos (mambo, tchatcha).

Tout était là pour donner une furieuse envie de danser avec cette impression d’être en plein milieu des années soixante.

Vous pouvez vous plonger dans ces nombreux albums, c’est toujours bon, la classe.

JAKE LA BOTZ

Avant cela, Jake La Botz nous avait lui embarqué direct à Nashville, Tennessee, avec son mélange de blues, de country, de folk.

Super voix, morceaux immédiats, la gueule de l’emploi. Guitare, contrebasse, batterie. Avec le même sentiment de remonter le temps avec plaisir.

Le dernier album Sunnyside est excellent, deux extraits ici :

William z villain

Pour ouvrir la soirée c’était William Z Villain, originaire du Wisconsin.

On avait pourtant l’impression d’être dans le Sud profond, ambiance True Blood, vaudou-déglingué. Niveau temporel, c’est plutôt vers le futur que nous transporte le bonhomme plein d’humour, avec son univers inclassable : blues, rock, des rythmes caribéens ou latins

Son chant modulant sans cesse du grave à l’aigu, surgit parfois un flow hip-hop voire ragga … Un bon gros mélange intéressant, à suivre.

Deux albums à découvrir. Un extrait de chaque.

Photos (William Z Villain/Jake La Botz/James Hunter): Ilo Nirik et Agnès Lortho pour la pochette de l’article.
19 Partages

One comment

Entrer une réponse

19 Partages
Partagez19