Chargement
Delgres au cargo , le sac à son

C’est Arrivé près de chez vous : Delgrès, du blues avec shooter au rhum arrangé !


Temps de lecture : 2 min

Ça faisait un bail que je n’étais pas venu au Cargo, ça me fait plaisir de revenir dans cette salle, petite, chaleureuse, où j’ai des souvenirs de concerts marquants (Alice Russell, Shantel, Bumcello …).

Pour cette soirée, je suis à fond, Delgrès est précédé d’une excellente réputation sur scène et j’ai pas mal écouté leur très bon album Mo jodi.

Première surprise, dans ce trio : guitare et voix, batterie mais en guise de basse, c’est un soubassophone (ce tuba géant présent dans les fanfares). Et ça dépote d’entrée.

Entre les morceaux, par petites touches tour à tour profondes et sérieuses, légères et drôles, le chanteur Pascal Danaë évoque : la figure de Delgrès héros de la lutte contre l’esclavage, qui donne le nom au groupe.

l’histoire de sa famille en Guadeloupe ; la collaboration avec Skye la chanteuse de Morcheeba sur un titre de l’album.

On comprend mieux ce blues présent dans le jeu de guitare, dans le chant, qui donne une émotion forte, palpable.

On sent bien l’engagement dans l’énergie déployée sur scène, dans les textes aussi qui abordent des thèmes forts comme l’esclavage, les luttes pour la liberté, mais rien de lourd ni plombant.

Il y a aussi beaucoup de pudeur et de sensibilité dans d’autres chansons parlant de la famille, de l’amour.

Le summum est atteint dans la très belle ballade Pardone mwen, où le soubassophone laisse place à la trompette pour un solo beau à chialer.

La fin du concert est une montée en puissance, une reprise de Led Zep en créole, ça s’accélère, ça vire afrobeat, ça danse de plus en plus.

Ils ont joué tous leurs titres mais le public en redemande alors on a droit à nouveau à Mr President et Mo jodi pour notre plus grand plaisir.

J’ai pas vu passer le concert, 1h30 d’émotions fortes sans temps mort. Je redescends doucement, en discutant, je me rends compte que tout le monde a été conquis, même ceux qui ne connaissaient pas du tout.

Je ressors gonflé à bloc en me disant que la scène musicale française s’enrichit avec de tels projets et surtout nous enrichit.

Delgres au cargo avec le sac à son
Merci Delgrès. Leur tournée continue dans toute la France, courez-y !

Photos : Agnès Lortho

Ecrit par :

Jérome Pifunk / Chroniqueur : Sunday Morning, Playlists du lundi. Et mon petit kif, préparer et animer les Soundclashs sur notre page Facebook tous les mercredis à 11h! Co-animateur de notre émission radio sur Raje.

Suivez nous sur :

Afro Aigleguerrier Blues Concert Détente Electro Folk Funk Hip hop Melting-pot Pifunk Podcast R'n'b Recyclée Reggae Rock Rêve Sacasonneur(se)s Soul Sur Nos Platines Trip-hop Voyage World Énervé