Chargement

Au sommet du MOUNT KIMBIE

78 Partages

Nouvelle année, nouvel objectif ! Fini les résolutions du genre : Manger bio, être plus ponctuel, ou ranger son armoire… On tient jamais bien longtemps et on se culpabilise après. Rien de vraiment joyeux au final.

Nous, on vous propose de l’aventure, de décoller, de toucher les sommets du monde, de gravir des montagnes. C’est ça notre plaisir, de vous emmener en voyage musical avec nous, de vous faire découvrir des sonorités inconnues, de vous sortir de votre zone de confort !

Sur la route du MOUNT KIMBIE

Direction l’Angleterre pour découvrir MOUNT KIMBIE qui est un duo anglais de musique électronique formé par Dominic Maker et Kai Campos.

Photo google : Moogfest 2019

Les deux membres du groupe se sont rencontrés sur les bancs de l’université, ils ont déjà tout des grands. Pour rentrer dans l’univers de ce duo, il faut prendre son temps, tendre l’oreille, se laisser entrainer tout doucement par l’apparente complexité de leur musique.

La route est parfois sinueuse pour atteindre le MOUNT KIMBIE, on oscille entre des morceaux instrumentaux avec un mélange de pop tendue et d’instrumentations électroniques où les voix surgissent de nulle part. On est parfois désorienté, intrigué, perplexe. N’ayez pas peur. Et laissez- vous transporter par la multitude de paysages sonores.

Et MOUNT KIMBIE se révéla

« Crooks & Lovers » :

  • Ça fait déjà 10 ans que le duo a sorti son 1er album . Cet album est une expérimentation électronique à base de sonorités évasives, de samples fuyants, de mélodies incertaines. C’est insaisissable, étrange. À l’époque, le dubstep est roi et MOUNT KIMBIE apparait comme un ovni sonore. Mais pourtant, on pressent une créativité et une puissance encore mal maitrisées. Nous sommes à la croisée des chemins dans l’univers du groupe.

« Cold Spring Fault Less Youth« 

  • En 2013 sort « Cold Spring Fault Less Youth » et révèle au monde la puissance de leur musique. Fini les bidouillages du début, les deux sont devenus compositeurs et ce nouvel album est donc aux antipodes du premier, tout en gardant la patte du groupe. Les structures des morceaux sont moins complexes, beaucoup plus accessibles. Cet album reprend le meilleur de ce que le groupe avait déjà fourni pour le réinventer et le sublimer. Les samples sont beaucoup moins utilisés et le son paraît ainsi moins synthétique. Musique feutrée, mélodie sourde, on plonge les yeux fermés. En écoutant leur musique, vous retrouverez des sonorités à la « Thom York » ou à la « Maribou State« . On notera aussi que le duo changera la formule de leur set en passant à une composition live band (guitare, bass, clavier, percussion). La révélation est au rendez-vous.
Pochette de l’album « Cold Spring Fault Less Youth »

« Love What Survives« 

  • Après 4 ans de silence, ils reviennent avec l’album « Love What Survives« . MOUT KIMBIE continue de nous surprendre. Sur le 3ème album, le duo continue d’utiliser des sonorités électronique comme sur le morceau »Fours Years and One Day« . Mais s’ouvre aussi vers des nouveaux horizons en invitant le prodige rappeur « King Krule »qui était déjà apparu sur leur précédent album. Avec le morceau « Blue Train Line » feat King Krule, on flirte avec le post-punk. C’est éblouissant de justesse et nonchalance. Entre la cadence et la douceur, la houle et l’accalmie. On est submergé par ce contraste de sensation. La présence de la chanteuse « Micachu » sur le morceau « Marilyn« , nous permet de voir l’étendue de l’univers de ce groupe.

« WXAXRXP Session« 

  • Et à L »automne est sorti leur EP LIVE « WXAXRXP Session« . Une session qui ne fait que confirmer la maîtrise de leur musique en live ! On comprend ainsi que non, MOUNT KIMBIE ce ne sont pas que des Dj’s mais bien des artistes de scènes et qui savent magistralement bien défendre leur musique en live.

Nous sommes au Sommet du MOUNT KIMBIE.

Un lieu qui est pour nous magique et unique. C’est un groupe trop méconnu qui mérite bien plus d’attention. Nous sommes heureux d’avoir fait ce voyage avec vous, mais il est temps pour nous de vous y laisser pour que vous fassiez votre propre chemin dans ce monde qui ne demande qu’a être exploré !

Texte & Photo : Aina dit l’aigleguerrier

Retrouvez nos Sunday Morning ICI

Retrouvez nous aussi les réseaux Sociaux : Facebook & Instagram

Afro Aigleguerrier Blues Concert Détente Electro Folk Funk Hip hop Melting-pot Pifunk Podcast R'n'b Recyclée Reggae Rock Rêve Sacasonneur(se)s Soul Sur Nos Platines Trip-hop Voyage World Énervé

78 Partages
78 Partages
Partagez78