Chargement
van au Tinals

Sunday # Morning Spécial Tinals 2019 #2 : The Nude Party

Hello les Sacasonneurs(es) !

C’est dimanche! La pluie et le froid ont refait surface ! On s’y attendait tellement pas ! On a dû remettre des doubles chaussettes, doubles pulls et même rallumer le chauffage. C’est ce qu’on appelle la loose. Le dicton « Avril ne te découvre pas d’un fil » prend alors tout son sens !

Bon, j’exagère peut-être un peu car dans le sud, on a tendance à maudire la moindre goutte de pluie. Ça nous met dans un espèce de Mood ronchon, pessimiste, voire apocalyptique !!!!!

Mais j’ai trouvé de quoi sortir de cette engrenage ! Je vous invite à plonger dans l’excellente programmation du Tinals 2019. Je sais pas pour vous, mais moi à chaque fois que je regarde la Prog du Tinals, ben je connais rien. Mdr ! Et tant mieux, car voilà un festival qui bouscule ma culture musicale et qui nous fait découvrir plein de chouettes groupes.

Aujourd’hui je vous propose de découvrir The Nude Party.

photo prise sur google : ticketfly

The Nude Party est un jeune groupe originaire de Boone en Caroline du Nord. Leur première sortie en 2014 de « Forbidden Fruits » rappelait le son de la scène psychédélique pop, style Babe Rainbow & co., avec un soupçon de surf music !

C’est frais, joyeux. Ils nous envoient un rock bien punchy et rétro. Le morceau « Chevrolet van » nous plonge dans l’ambiance Surf Attitude et direct l’image se construit dans nos têtes. On se voit à bord d’un Van Chevrolet, lunettes de soleil, soleil couchant, bord de mer, à la recherche de l’aventure, ivresse d’une vie rêvée.

The Nude Party célèbre le rock de année 60’s. Un soupçon de country et de blues participe à ce sentiment de totale liberté. L’album « The Nude party » est sorti en 2018, on retrouve des influences telles que les « kinks » en écoutant le morceau « Feels alright« . Le morceau « Astral Man » avec son ambiance plus psychédélique nous rappelle  » The velvelt Underground« .

The Nude party, c’est vraiment cool et on a hâte de les voir en live. Ils joueront le Jeudi 1 – Day #1

Texte & photo : Aina