Chargement

La Playlist du Lundi : SicaBeats « Quart de siècle »

Coucou c’est Jessica. Celle que tu retrouves tous les derniers lundis du mois. D’habitude, ma playlist SicaBeats te fait découvrir des sorties récentes qu’il ne fallait pas louper, et quelques coups de cœur tardifs.

Ce mois-ci, j’avais tellement la tête dans Tinals que je n’ai pas du tout plongé mes oreilles dans les nouveautés. Du coup, je te propose une playlist un peu différente. Tu peux dire égocentrique, je me vexerai pas. La playlist « Quart de siècle », c’est 25 titres qui me tiennent à cœur. Tout simplement parce que mon anniversaire approche et que tout se fête en musique ici bas.

LET’S GO – Mome & Mr J Medeiros

Qui me connaît un peu sait que les paroles comptent beaucoup pour moi. Quand j’ai découvert Jason Medeiros, c’était la putain de révélation. Particulièrement sur ce titre en collaboration avec Mome. C’est une invitation à bouffer la vie sans peur du lendemain. A agir à la fois dans l’instant et en confiance. Ecouter ces paroles une fois par jour peut éviter des années de thérapie.

CAN I KICK IT ? – A Tribe Called Quest

Tout simplement parce que Lou Reed à la sauce hip hop représente parfaitement mon évolution musicale de ces dernières années.

WHEN THE NIGHT – Para One & Jaw

Depuis 2012 (aka la majorité bb), c’est mon titre pour partir en soirée. Et il est toujours aussi efficace.

COM TOUCH – Clark

En 2012 encore, c’est ce titre qui m’a fait réaliser la beauté de la musique électronique. Alors merci Clark.

HOT MONKEY, HOT ASS ! – Black Moustache

MOUSTACHE + ASS = J’ADORE

WEALTH – MODESELEKTOR & FLOHIO

C’est comme si j’avais attendu toute ma vie que Modeselektor trouve la rappeuse qui viendrait sublimer leurs prods. Une bonne chose de faite.

HANDSHAKES – Metric

Pendant longtemps, j’aimais pas les voix de meufs. Et puis j’ai découvert Metric.

MEET ME IN THE BATHROOM – The Strokes

Qu’aurait été mon adolescence sans les Strokes ? Franchement ?!

FLAVOR – Girls in Hawaii

Passion danser à poil le soir venu

DANCING IN THE STREET – Martha Reeves

Danser dans la rue c’est bien aussi. En mode bisounours un peu.

LET’S LIVE FOR TODAY – The Grass Roots

Pour le côté grosse hippie de l’amour.

YOU PUT THE FLAME ON IT – Charles Bradley

Ce genre de mignonnerie, c’est bien ma came.

LOVE WITHOUT LIES – Comet Gain

Parfaite synthèse punk/hippie de l’amour.

HEARTBEATS – The Knife

Parce que tout le monde peut identifier une relation à ces paroles. Comme ça on se sent moins seul dans le fail de la relationship.

RED – SNEAKS

Parce que j’ai plus à chercher l’héritière de Lydia Lunch.

THE THE EMPTY – Le Tigre

Cette chanson, c’est un rituel de cœur brisé. Au stade de la colère, y a pas mieux.

STOKED AND BROKE – FIDLAR

On s’en branle chien, la vie est un risque. Mon leitmotiv passé trois pintes.

NERVE JAMMING – Bass drum of death

La vénèrerie ça fait du bien dans une vie bordel.

NO TROUBLE – Frustration

Y a pas plus frustrant que de choisir un seul titre de Frustration pour une playlist.

STRAIGHT UP & DOWN – The Brian Jonestown Massacre

Mélodie pour une gueule de bois.

BACKSTREETS – Shannon & The Clams

Après quelques lattes, ce son me transporte au paradis.

LITTLE TOWN FLIRT – The Intelligence

Quand t’as grandi à Nîmes, les paroles te parlent.

DIRTY HANDS – The Black Lips

Parce qu’appeler une chanson d’amour « Mains sales », c’est couillu.

IT’S OVER – Ty Segall

Je ne pouvais pas terminer avec quelqu’un d’autre que Ty Segall. Si mes oreilles étaient condamnées à n’écouter qu’un artiste, ce serait lui.