Chargement

La Playlist du Lundi : Te faire mordre la poussière !

Ça fait un moment que l’on avait envie de faire une playlist sur la scène indé française ! Bien trop souvent méconnue ou trop peu honorée, on voulait mettre en lumière la créativité, la vitalité et l’énergie qu’elle dégage !

Non, nous ne sommes pas chauvins, nous ne sommes pas des militants de la french Touch Vibration, juste nous sommes fiers de défendre cette scène qui mérite davantage d’attention.

Ça tape fort, c’est intense, cette playlist traverse tous les styles : qu’ils donnent dans la pop lo-fi, le garage, le post-punk ou le shoegaze, ces groupes vont te faire mordre la poussière.

Laissez vous emporter par ces torrents de guitare saturée, par ces rythmes fougueux de batterie et surtout par cette incandescente rage qui anime leur musique !

On a eu le plaisir de voir la plus part de ces groupes en live et on peut vous dire qu’à chaque fois ça a été une fessée de bonheur.

On va pas rentrer dans les détails de chaque groupe car pour la plupart on a déjà fait des articles que vous pouvez retrouver sur le site.
Juste un descriptif pour vous mettre du piment dans les oreilles !

Johnny Mafia : Un pogo de bonne humeur, une énergie débordante !

Fabulous sheep :  vivacité, furie , tourbillon de vie !

MNNQS : Incandescent, puissant, une vrai fessée comme on les aime …

We hate you please die : we love you please continue !

Structures : Chant à la Joe Strummer, les riffs de Joy Division !  C’est nerveux, résolument brutal, c’est entier !

Equipe de foot : C’est du lourd, les deux sportifs parlent de « pop de centrale nucléaire », ou de « foot indé » (pour les plus initiés).

Kaviar Spécial : Une merveille de garage-psyché aux accents heavy.

Cathedrale : Groupe qui a la rage, on a envie de sauter avec eux, de tout donner, de mordre la poussière sans se poser de question.

Jessica93 : Entre désenchantement et déchaînement, avec une puissance toujours plus ébouriffante et une plume trempée dans l’encre noire.

Th Da freak : Ça fout le frisson et le sourire. Ça dirige l’énergie dans tous les sens. Ça te fait rêver éveillé(e).

Frustration : Un savoir-faire au service d’un post-punk des premiers temps qui carbure aux larsens, aux effets de guitares, aux batteries speedées et à la proto-électronique.

Cannibale : C’est une tambouille de rock avec des influences Afrobeat, avec un soupçon de sonorités Tropicales, Éthiopiennes, Sud-américaines.

Le Villejuif Underground : Chant nonchalant, sur fond de boîte à rythme et de guitares crasseuses.

Mc Baise : ils créent un véritable cocon duquel ça fait le plus grand mal de sortir.

OPTM : Admirable rock aux accents noise et aux relents de shoegaze. Un combo guitare/batterie comme on les aime.